Novembre 2020, des livres pour Noël
Le 1 décembre 2020 | 0 Commentaires


Père Noël, Huffington Post, Getty Images

Quel meilleur cadeau de Noël qu’un livre ? Nous vous suggérons des titres récents, plusieurs nouveautés parues il y a quelques semaines, ou récemment, mais dont nous n’avons pas encore parlé, derniers livres donc de Laurent Gaudé , David Foenkinos, Mathias Enard, Jean Teulé et Jared Diamond. Des bandes dessinées pour adultes et pour la jeunesse et puis, double événement de ce mois de novembre :  publication simultanée chez Gallimard de la biographie très attendue de Paul Morand par Pauline Dreyfus et de son Journal de guerre.

Et bien sûr des nouvelles des prix littéraires :
Faisant suite aux dernières annonces du gouvernement en faveur de la réouverture prochaine des librairies, les jurys des trois grands prix, le Goncourt, le Renaudot et celui de l’Académie Française, ont décidé de proclamer leur lauréat: les jurys Goncourt et Renaudot ont donc décerné leur prix aujourd’hui 30 novembreLe Grand Prix du roman de l’Académie française 2020 a été décerné le 26 novembre.

Prix Goncourt
Le Goncourt a été décerné à Hervé Le Tellier pour L’anomalie, (Gallimard, Collection Blanche) , livre que j’avais beaucoup aimé et dont j’avais parlé dans la Lettre du mois d’octobre et dont je reproduis ci-dessous la revue.

On se souvient que le Jury du prix Goncourt, sous la houlette de Didier Decoin, son président, avait décidé, par solidarité avec les libraires contraints de fermer boutique, de reporter la proclamation du prix Goncourt. Quatre finalistes avaient été retenus par le jury : Les impatientes, de Djaïli Amadou Amal (Emmanuelle Collas), L’anomalie, d’Hervé Le Tellier (Gallimard), Thésée, sa vie nouvelle, de Camille de Toledo (Verdier) et L’historiographe du royaume, de Maël Renouard (Grasset). Ce lundi 30 novembre le Goncourt a finalement été décerné à Hervé Le Tellier pour L’anomalie.

L’anomalieHervé LE TELLIER


L’anomalie
Hervé LE TELLIER
Gallimard, Collection Blanche
Date de parution : 20 août 2020
ISBN : 9782072895098, pages, 21.80€

PRIX GONCOURT 2020

L’Airbus d’Air France, vol 006 à destination New York, s’apprête à traverser une immense et menaçante barre de nuages. L’avion subi de graves avaries et le commandant de bord doit demander de l’aide au sol. Mais ce même avion, avec ces mêmes passagers et le même équipage a déjà atterri à JFK trois mois plutôt. Hervé Le Tellier imagine qu’une puissance extérieure aurait dupliqué, voire multiplié, chacun de nous, à l’identique. Nous aurions donc dans des mondes parallèles un autre soi, non seulement physiquement mais avec exactement le même passé, la même histoire. Que se passe-t-il lorsque l’on se trouve confronté à soi-même ? Littérature de l’imaginaire, roman policier, essai philosophique, L’anomalie est sans doute un des romans les plus intéressants de cette sélection 2020 du Goncourt. L’anomalie est également sélectionné par les jurys des prix Renaudot et Médicis.
PPB

Un autre livre de la sélection du Goncourt mérite d’être mentionné et nous en recommandons vivement la lecture.
Les impatientes, Djaïli Amadou Amal

Les impatientes
Djaïli Amadou Amal
Éditions Emmanuelle Collas
Date de parution : 4 septembre 2020
ISBN : 9782490155255, 252 pages, 18.53€

Djaïli Amadou Amal a reçu le prix Goncourt des Lycéens pour Les impatientes.

“Un roman ‘coup de poing’ contre l’obscurantisme et la soumission aux hommes :
C’est l’une des grandes plumes actuelles de l’Afrique, qui porte la voix des femmes victimes de violences, mariages forcés, excision, viols… On ne l’attendait pas forcément au Goncourt, mais son livre, Les impatientes, qui raconte l’histoire de trois de ces femmes et leur combat pour la liberté, prend le lecteur aux tripes, sans concession, mais sans voyeurisme. Un roman “coup de poing” contre l’obscurantisme et la soumission aux hommes via un dogmatisme religieux qui s’étend en Afrique qui, s’il obtient la reconnaissance des jurés du Goncourt, pourrait donner de la visibilité à un combat féministe digne héritier des Lumières. “Le livre de Djaïli Amadou Amal c’est poignant, car c’est une histoire vraie, c’est quelque chose qui arrive à beaucoup de femmes”, souligne Didier Decoin. “Beaucoup de livres sont publiés aujourd’hui, beaucoup trop. Quand on publie un livre c’est parce qu’on croit que ce livre peut changer quelque chose. Ce texte-là est essentiel”, confie de son côté l’éditrice Emmanuelle Collas, interrogée par franceinfo. “C’est un bon livre, c’est une belle écriture, incisive, forte puissante. C’est un texte universel, qui parle à toutes les femmes, qui fait sens et donne toute sa valeur à ce qu’est la littérature” (Note de l’éditeur)

Prix Renaudot
Le Prix Renaudot a été décerné à Marie-Hélène Lafon pour Histoire du fils (Buchet-Chastel)

Le jury du prix Renaudot avait donc suivi celui du Goncourt et reporté sa décision.
Les six finalistes du Renaudot étaient :
– Ce qui plaisait à Blanche, Jean-Paul Enthoven (Grasset)
– Un crime sans importance, Irène Frain (Seuil)
– Histoire du fils, Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel)
– L’anomalie, Hervé Le Tellier (Gallimard)
– La Grande épreuve, Etienne de Montety (Stock)
– La Faucille d’or, Anthony Palou (Le Rocher)

Le prix Renaudot a été décerné à Marie-Hélène Lafon pour, Histoire du fils, livre que j’avais également beaucoup aimé et dont j’avais parlé dans la Lettre du mois d’octobre et dont je reproduis ci-dessous la revue.

Histoire du fils, Marie-Hélène Lafon


Histoire du fils
Marie-Hélène Lafon
Buchet-Chastel
Date de parution : 20 août 2020
ISBN : 9782283032800, 176 pages, 16.35€
Auteure de Nos vies, qui avait été finaliste des grands prix littéraires en 2017, Marie-Hélène Lafon nous plonge ici dans son Cantal natal avec l’histoire d’André, né d’un père dont l’identité sera longtemps cachée. Sa mère Gabrielle, confie son éducation à sa soeur Hélène, pour pouvoir librement vivre sa vie à Paris. Ce père, André finira par en découvrir l’identité et pardonnera à sa mère de l’avoir délaissé. Un roman en demi-teinte, en tons pastels, la vie s’écoule, fleuve tranquille apparent. Certains emmurés dans leur égoïsme, d’autres simples et généreux, mènent des vies banales et tristes mais riches aussi de sentiments forts. Par une écriture sensible et très personnelle, Marie-Hélène Lafon nous fait ressentir toute la souffrance de ces êtres qui ne se comprennent pas ou si peu.
PPB

Grand prix du roman de l’Académie Française
La grande épreuve, Étienne de Montety

La grande épreuve
Étienne de Montety
Date de parution : 19 août 2020
Éditions Stock, Collection La Bleue
ISBN : 9782234088412, 306 pages, 21.80€

Le jury du prix du roman de l’Académie Française avait retenu trois finalistes : Héritage, de Miguel Bonnefoy (Payot-Rivages), grand favori, L’historiographe du royaume de Maël Renouard (Grasset) et La grande épreuve d’Étienne de Montety (Stock, La bleue). C’est ce dernier qui a finalement été choisi par l’Académie.

Un couple sans histoire, Laure et François Berteau. Leur fils adoptif, David, adolescent enjoué qui se pose des questions sur ses origines. Le père Georges Tellier, un prêtre qui s’arc-boute à sa foi, dans une Église qui s’étiole. Frédéric Nguyen, flic résolu à l’action et au silence, pour préserver sa vie privée. Hicham, que le goût du risque et de la frime finit par conduire en prison. Des remarques blessantes, de mauvaises rencontres. Une emprise croissante de l’islamisme et une colère de plus en plus radicale. Et tout se précipite. Vers cette petite église d’un village du Sud-Ouest de la France, la tragédie attire comme un aimant explosif des hommes que rien ne prédestinait à se rencontrer. (Note de l’éditeur)

La famille Martin, David Foenkinos

La famille Martin, David Foenkinos
Gallimard, Collection Blanche
Date de parution : 1er octobre 2020
ISBN : 9782072913068, 240 pages, 21.26€

« J’avais du mal à écrire ; je tournais en rond. Mes personnages me procuraient un vertige d’ennui. J’ai pensé que n’importe quel récit réel aurait plus d’intérêt. Je pouvais descendre dans la rue, arrêter la première personne venue, lui demander de m’offrir quelques éléments biographiques, et j’étais à peu près certain que cela me motiverait davantage qu’une nouvelle invention. C’est ainsi que les choses ont commencé. Je me suis vraiment dit : tu descends dans la rue, tu abordes la première personne que tu vois, et elle sera le sujet de ton livre. » David Foenkinos

Paris, mille vies, Laurent Gaudé

Paris, mille vies, Laurent Gaudé
Actes Sud
Date de parution : octobre 2020
ISBN : 978233014083, 96 pages, 12.86€

Un soir de juillet, sur l’esplanade de la gare Montparnasse, le narrateur est apostrophé par un homme agité qui répète plusieurs fois sa question : Qui es-tu, toi ? Guidé par cette ombre errante, il déambule de nuit dans un Paris étrangement vide où les époques se mêlent. Tant de présences l’ont précédé dans cette ville qui l’a vu naître, et ce sont autant de fantômes qu’il faut dire, apaiser, écrire, avant de revenir au grand appétit de la vie. Entre art poétique et récit fantastique, l’auteur célèbre sa ville et se souvient, à la fois sincère et discret, heureux d’être un parmi les hommes et de chanter, le temps d’une nuit, ces mille vies qui nous devancent, nous accompagnent, nous prolongeront. (Note de l’éditeur)

Le banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs, Mathias Enard

Le banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs
Mathias Enard
Actes Sud
Date de parution : octobre 2020
ISBN : 9782330135508, 432 pages, 24.53€

“Le roman tout à la fois le plus démesuré et le plus apaisant qu’il ait été donné de lire depuis longtemps.”
Florence Bouchy, 22 octobre 2020, Le Monde

Rabelaisien : c’est l’adjectif qui vient immédiatement en tête lorsque l’on évoque Mathias Enard. Auteur du célébré Boussoles, Goncourt 2015, Mathias Enard voyage moins loin cette fois puisqu’il nous emmène dans la campagne des Deux-Sèvres, le marais poitevin. Le narrateur, un jeune anthropologue en herbe, naïf à souhait, consacre sa thèse à la campagne de France du XXIème siècle et c’est dans le cadre de ses recherches qu’il se rend dans ce petit village nommé La Pierre-Saint-Christophe. Si les déboires du jeune anthropologue qui découvre, au début du roman, les joies de la campagne nous font rire, c’est quand la Mort fait son entrée que le livre nous emporte dans un délire total de truculence et de burlesque dans la lignée d’un Villon. Si les personnages meurent ils renaissent et se réincarnent, pris dans l’infernale « grande Roue de souffrance », un univers où se débattent, pêle-mêle, humains et animaux de toutes sortes. La chronologie déraille, les temps et les époques s’entrechoquent, pour le plus grand plaisir du lecteur. PPB

Crénom Baudelaire ! Jean Teulé

Crénom Baudelaire !
Jean Teulé
Éditions Mialet Barrault
Date de parution : 7 octobre 2020
ISBN : 9782080208842, 288 pages, 22.89€

Jean Teulé aime à se moquer des personnages historiques et de certaines figures de l’Histoire de France. On se souviendra de Héloïse ouille ! de Charly 9 ou d’Entrez dans la danse. Cette fois il consacre son livre à un de nos grands poètes : Charles Baudelaire et le portrait, à charge, qu’il en fait, se démarque très fortement de l’image traditionnelle du “Chantre de la modernité”. Le chantre, il en prend pour son grade ! Si l’oeuvre impose respect et admiration sans restriction, Jean Teulé le dit et ne le conteste pas, le portrait, romancé, qu’il fait de Baudelaire à partir de faits avérés, est sévère, peu flatteur et drôle : dandy drogué, vicieux, misogyne et misanthrope, il atteint pourtant au sublime et mérite sans conteste son statut d’idole absolue de la poésie. PPB

Paul Morand, Pauline Dreyfus

Paul Morand
Pauline Dreyfus
Collection NRF Biographies, Gallimard
Parution : 5 novembre 2020
ISBN : 9782072740480, 496 pages, 26.16€

Événement !
Il y a déjà plus de deux ans, en avril 2018, du temps où nous pouvions tenir nos soirées littéraires, je recevais Pauline Dreyfus au 529 et elle nous avait annoncé alors que Gallimard lui confiait la rédaction d’une biographie de Paul Morand. Gallimard lui donnait ainsi accès à des documents inédits et en particulier à son journal intime jamais publié à ce jour. Ce journal, on l’imagine aisément plus intéressant que son ennuyeux Journal d’un attaché d’ambassade (1948) ou même de son Journal Inutile tardivement publié en 2002 mais qui complète surement son Journal de Guerre qui vient également d’être publié par Gallimard. Étonnamment (ou pas), la dernière biographie de Paul Morand a été publiée il y a vingt-six ans (Ginette Guitard-Auviste, Paul Morand, Éditions universitaires, 1956, puis nouvelle édition, Balland, 1994). Formidable styliste, admiré pour son art, Paul Morand a été et est toujours vivement critiqué pour ses positions politiques et son comportement pendant l’Occupation. Pierre Assouline, grand admirateur de Morand dès son plus jeune âge, sait faire la part des choses. Il a lu pour nous la biographie de Pauline Dreyfus et je vous recommande vivement sa critique parue sur son blog La république des livres : https://larepubliquedeslivres.com/paul-morand-un-homme-meprisable-mais-quel-ecrivain/. Pour Pierre Assouline, Pauline Dreyfus, malgré toute l’admiration qu’elle lui porte, dresse finalement un portrait à charge de Paul Morand. PPB

Journal de guerre, Londres – Paris – Vichy (1939-1943), Paul Morand, Édition de Bénédicte Vergez-Chaignon

Journal de guerre, Londres – Paris – Vichy (1939-1943)
Paul Morand
Édition de Bénédicte Vergez-Chaignon
Collection Les cahiers de la NRF, Gallimard
Parution : 5 novembre 2020
ISBN :  9782070785964, 1040 pages, 29.43€

Indispensable complément de la biographie de Pauline Dreyfus, Gallimard publie (enfin!) le Journal de guerre de Paul Morand :

Le Journal de guerre de Paul Morand était un objet mythique dont l’existence même était sujette à caution. Au vrai, l’écrivain avait bien conservé ses notes prises durant la guerre et avait même commencé à en préparer la publication. Il en avait déposé le manuscrit à la Bibliothèque nationale, parmi un vaste ensemble de papiers personnels.
Ce journal paraît pour la première fois, sans retouches ni coupes, et même complété des ajouts et des annexes prévus par Paul Morand lui-même et de quelques textes contemporains de sa rédaction.(Note de l’éditeur)

Bouleversement. Les nations face aux crises et au changement, Jared Diamond

Bouleversement, les nations face aux crises et au changement
Jared Diamond
Traduction Hélène Borraz
Gallimard, coll. « NRF Essais »
Dates de parution : 17 septembre 2020
ISBN : 9782070147229, 448 pages, 25,07€

Et

Effondrement, Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie, Jared Diamond

Effondrement, Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie
Jared Diamond
Traduction Hélène Borraz et Jean-Luc Fidel
Gallimard, Collection Folio Essais (N°513)
Date de parution : 2005 (États -Unis), 2006 (Trad. française)
ISBN : 9782070364305, 880 pages, 15.26€

Bouleversement fait suite à Effondrement : comment les société décident de leur disparition ou de leur survie (Choose to Fail or Survive) paru en 2005 et traduit en français en 2006. Jared Diamond y expliquait comment des sociétés entières disparaissaient, en montrant que c’était l’effet conjugué de cinq facteurs qui concourrait à ces disparitions : dommages environnementaux, changement climatique, voisins hostiles, rapports de dépendance avec des partenaires commerciaux et surtout les réponses apportées par une société, selon ses valeurs propres, à ces problèmes.
Bouleversement est le prolongement de cette première étude. Dans son nouveau livre, Jared Diamond, se livre d’abord à l’étude de crises survenues, au XIXème et au XXème siècles dans sept pays : la Finlande, le Japon, le Chili, l’Indonésie, l’Allemagne, l’Australie et les Etats-Unis. Jared Diamond dégage plusieurs facteurs et causes à ces crises qui sont de nature différents, soudaines et brutales ou qui résultent de bouleversements anciens mais dont les effets progressifs débouchent plus tard sur des crises.  En prenant appui sur cette étude Jared Diamond se demande ensuite si ces bouleversements ne sont finalement pas inéluctables et nécessaires à l’évolution de toute société. PPB

Sorcières : la puissance invaincue des femmes, Mona Chollet, La Découverte

Sorcières : la puissance invaincue des femmes
Mona Chollet
ÉditionsLa Découverte
Date de parution : 13 septembre 2018
ISBN : 9782355221224, 240 pages, 19,62€Indispensable !
L’essai féministe de Mona Chollet revient sur les trois figures de la sorcière : la femme indépendante (l’image traditionnelle de la célibataire et de son chat), la femme sans enfants (celle qui contrôle sa fertilité) et la femme âgée (la vieille peau). Comment l’autonomie de la femme a-t-elle été mise au bûcher ?  Et quelles représentations misogynes avons-nous hérité de ces chasses aux sorcières ? L’essai féministe de Mona Chollet revient sur les trois figures de la sorcière : la femme indépendante (l’image traditionnelle de la célibataire et de son chat), la femme sans enfants (celle qui contrôle sa fertilité) et la femme âgée (la vieille peau). Comment l’autonomie de la femme a-t-elle été mise au bûcher ?  Et quelles représentations misogynes avons-nous hérité de ces chasses aux sorcières ? (Note de l’éditeur)

Dictionnaire amoureux du polar, Pierre Lemaitre

Dictionnaire amoureux du polar
Pierre Lemaitre
Plon
Date de parution : 22 octobre 2020
ISBN : 9782259253109, 816 pages, 29.43€

” Voici le dictionnaire de ce que j’aime (à quelques oublis près). Nos amis italiens et espagnols (ils ne sont pas les seuls) ne font guère de distinction entre ” roman noir ” et ” roman policier “. Mais comme en France, nous la faisons, en toute logique ce dictionnaire devrait ne comprendre que des entrées concernant le roman policier. Si vous en êtes d’accord, ce sera ma première licence : je parle d’un univers littéraire qui est le mien, on y trouvera aussi bien du ” polar ” que du ” noir S’agissant d’un univers ” littéraire “, il ne devrait y avoir ici que des livres. Ce sera ma seconde licence : incidemment, on y trouvera quelques films, quelques séries TV, quelques BD, des librairies, des blogs. Enfin, autant prévenir tout de suite : pour les définitions maîtrisées, les monographies exhaustives, les analyses thématiques, etc., le lecteur trouvera facilement d’excellents ouvrages (j’en cite quelques-uns, en fin de volume) qui correspondront à cette attente.
Pierre Lemaitre

Qui mieux que Pierre Lemaitre, auteur célébré pour sa puissante trilogie, Les enfants du désastre, dont le premier tome, Au revoir là-haut lui a valu le prix Goncourt en 2013, pouvait écrire le dictionnaire amoureux consacré au roman policier ?
Selon la formule bien rodée du Dictionnaire Amoureux, l’auteur, au gré de sa fantaisie et de ses goûts, nous fait partager, par ordre alphabétique, ses préférences et ses coups de coeur, oeuvres littéraires, films, séries télévisées, bandes dessinées, blogs et mêmes des librairies qui l’ont séduit. Pierre Lemaitre s’est également livré à des analyses thématiques très séduisantes. Cadeau de Noël idéal pour les fans de polar.
PPB

Bandes dessinées adultes

À mains nues, Leila Slimani et Clément Oubrerie

À mains nues
Leïla Slimani et Clément Oubrerie
Les Arènes BD
Date de parution : 4 novembre 2020
ISBN : 9791037502643, 104 pages, 21.80€

Première feme à pratiquer la chirurgie esthétique, Leïla Slimani lui  consacre une bd, À mains nues , écrite avec le dessinateur Clément Oubrerie. D’emblée, elle a accepté la rencontre proposée par Paris Match avec Déborah-Eve Seroussi, spécialiste en chirurgie plastique et reconstructrice. Dans le cabinet de cette dernière, aux allures d’appartement bourgeois parisien, l’intellectuelle et la médecin ont évoqué le parcours d’une personnalité d’exception qui a fait de son métier un outil d’émancipation pour ses semblables. Toutes deux plaident pour le droit de chacune à disposer de son corps. Et pour la réhabilitation de la chirurgie esthétique, souvent mal jugée. (Note de l’éditeur)

Sapiens, en bandes dessinées, Tome 1, La naissance de l’humanité, Yuval Harari et Daniel Casanave

Sapiens, en bandes dessinées, Tome 1, La naissance de l’humanité
Yuval Harari et Daniel Casanave
Albin Michel
Date de parution : 7 octobre 2020
ISBN : 9782226448453, 248 pages, 24.96€

Animal insignifiant parmi les animaux et humain parmi d’autres humains, Sapiens a acquis il y a 70 000 ans des capacités extraordinaires qui l’ont transformé en maître du monde. Harari, Vandermeulen et Casanave racontent avec humour la naissance de l’humanité de l’apparition de Homo sapiens à la Révolution agricole. Une bande dessinée pour repenser tout ce que nous croyions savoir sur l’histoire de l’humanité. (Note de l’éditeur)

Blake et Mortimer, Le cri du Moloch, Jean Dufaux, Christian Cailleaux, Étienne Schréder

Blake et Mortimer, Le cri du Moloch
Jean Dufaux, Christian Cailleaux, Étienne Schréder
Éditions Blake et Mortimer
Date de parution : 20 novembre 2020
ISBN : 9782870972922, 56 pages, 17.39€

Jean Dufaux, le scénariste et le dessinateur Étienne Schréder reviennent avec la suite de leur premier album : L’Onde Septimus . Il était évidemment tentant  de continuer leur histoire d’extra-terrestre autour du personnage d’Edgar P. Jacobsle professeur Septimus, (dont le nom est tiré du roman de Virginia Woolf, Mrs Dalloway) imaginé par le maître de Marcinelle pour la Marque Jaune. Étienne Schréder est un fidèle des personnages de Jacobs, puisqu’il a également dessiné le deuxième tome de La malédiction des trente deniers (scénario de Jean van Hamme, en collaboration avec le dessinateur Antoine Aubin qui avait aussi participé à L’onde Septimus). Christian Cailleaux a quant à lui pris le rélais d’Antoine Aubin pour cette suite. Premier Blake et Mortimer pour Christian Cailleaux, illustrateur de Piscine Molitor  d’Hervé Bourhis et de Gramercy Park de Timothée de Fombelle,est l’un des héritiers et défenseur actuels de la Ligne Claire chère à Hergé et Jacobs. Choix légitime donc pour ce très réussi 27ème album de Blake et Mortimer qui devrait séduire les fidèles de cette indémodable série. PPB

Littérature jeunesse

Un cow-boy dans le coton, Achdé et Jul

Un cow-boy dans le coton
Achdé et Jul
Dargaud, éditions Lucky Comics
Date de parution : 20 octobre 2020
ISBN : 9782884714655, 48 pages, 11.94€Divine surprise ou cadeau empoisonné ? Notre cow-boy solitaire hérite d’une immense plantation de coton en
Louisiane ! Accueilli par les planteurs blancs comme l’un des leurs, Lucky Luke a pourtant choisi de redistribuer son héritage aux fermiers noirs et va devoir se battre pour cela. Dans cette lutte contre les puissants de la région et contre la ségrégation raciale, il va être, contre toute attente, épaulé par les Dalton et par les Cajuns du bayou, ces Blancs laissés-pour-compte de la prospérité du Sud. Mais ce sera surtout grâce à l’aide d’une étonnante figure du Far West qu’il parviendra à rétablir la justice : un héros nommé Bass Reeves, authentique personnage de l’Histoire, premier Noir nommé shérif adjoint à l’ouest du Mississippi et l’une des meilleures gâchettes de son temps. (Résumé de l’éditeur)”Parler de racisme, de l’esclavage et du KKK dans une bande dessinée d’humour, c’est un obstacle périlleux que seul Lucky Luke pouvait franchir”
(France 24)
“Avec ce Lucky Luke Jul et Achdé ont gagné leur pari sur les plans historique, graphique et humoristique”
(Arte, Le Journal)

Histoires du soir pour filles rebelles, 100 destins de femmes extraordinaires, Elena Favilli, Francesca Cavallo et Jessica Shapiro (À partir de 9 ans)

Histoires du soir pour filles rebelles, 100 destins de femmes extraordinaires, Tome 1
Histoires du soir pour filles rebelles, 100 nouveaux destins de femmes extraordinaires, Tome 2
Elena Favilli, Francesca Cavallo et Jessica Shapiro
Les Arènes
Date de parution : 4 octobre 2017 et 3 octobre 2018
Tome 1, ISBN : 9782352046783, 21.69€
Tome 2, ISBN : 978-2352049708, 21.69€

Mieux qu’un conte de fées, 100 destins de femmes héroïques. Le tome 1 s’était vendu à un million d’exemplaires, le tome 2 rend hommage à un nouveau panthéon de rebelles. Elles viennent du monde entier, elles sont sportives, scientifiques, espionnes, artistes, guerrières, informaticiennes, reines ou skateuses. Chacune à leur époque, elles ont brisé les stéréotypes. Les portraits d’une double page reprennent une biographie illustrée d’un portrait dessiné par l’une des 50 illustratrices ayant participé au projet. Dans les dernières pages du livre, les enfants peuvent écrire leur propre histoire d’héros ou d’héroïnes et dessiner leur auto-portrait. A mettre entre les mains de toutes les rebelles. (Note de l’éditeur)

Nous espérons que ces suggestions vous séduiront.

Pour vos commandes, si vous souhaitez avoir vos livres pour Noël ne tardez pas et passez les avant le jeudi 10 décembre.

Bonne nouvelle ! La librairie sera exceptionnellement ouverte les dimanche 13 et 20 décembre de 13:00 heures à 17:00 heures.

Venez vite nous voir au Temps Retrouvé, nous pourrons vous conseiller pour vos cadeaux !

Toute l’équipe du Temps Retrouvé