Islam et islamisme, “pourquoi on y comprend rien”
Le 29 mai 2018 | 0 Commentaires

(Art-Islam-calligraphie, source : site Comprendre l’Islam- L’Islam expliqué à tous)

“Comprendre l’Islam ou plutôt : pourquoi on y comprend rien”  Acheter le livre  est le titre d’un livre écrit par Adrien Candiard, un frère dominicain, normalien et membre de l’Institut dominicain d’études orientales au Caire. Ce livre, didactique et bien documenté, est simple à lire et permet de comprendre pourquoi il y a non pas un Islam mais de multiples courants religieux qui se réclament tous d’une lecture différenciée du Coran. J’ai trouvé ce livre en préparant la soirée, absolument passionnante, que nous avons passée avec Boualem Sansal et Fouad Laroui en débattant de l’Islamisme, soirée que nous avions organisée avec l’Échappée Belle à l’OBA le samedi 19 mai. Si ces questions vous intéressent vous devez impérativement vous procurer ce livre, ainsi que deux autres ouvrages. Tout d’abord le livre de Boualem Sansal, “Gouverner au nom d’Allah, islamisation et soif de pouvoir dans le monde arabe”   Acheter le livre  . Ce livre est à ce jour probablement un des ouvrages les plus clairs et les plus complets que j’ai trouvé sur le sujet. Il reprend le contenu des conférences et cours que Boualem Sansal a donnés à la demande des ministères des affaires étrangères et de la défense allemands pour la formation des diplomates et des officiers envoyés en poste dans un pays musulman. Non polémique, didactique, il contient l’essentiel, il me semble, de ce qu’il faut savoir pour comprendre l’Islam et l’islamisme. Autre livre à lire sur ces questions, celui de Fouad Laroui, “De l’islamisme : une réfutation personnelle du totalitarisme religieux” Acheter le livre  . Instructif, comme le livre de Boualem Sansal, dans cet essai, Fouad Laroui s’adresse aux jeunes tentés par l’islamisme et ses mirages. En déconstruisant le discours des religieux radicaux, et plus généralement, de toute forme de radicalisme, Fouad Laroui tente, par l’explication des origines de l’islam et en montrant les erreurs, et leurs conséquences, de la politique des occidentaux, et ce dès après la première guerre mondiale, de les convaincre de l’absurdité et de l’absence de fondement sérieux des doctrines extrémistes.

Les auteurs néerlandais à l’honneur

La 33ème édition de la Comédie du livre de Montpellier, qui s’est déroulée du 25 au 27 mai, était consacrée aux littératures néerlandaise et flamande. Trente écrivains et illustrateurs néerlandais et flamands on été invités et nous avons retenu parmi eux trois auteurs et trois livres, Margriet de Moor, H.M. van den Brink, et Anna Enquist .

Au premier regard, de Margriet de Moor


Au premier regard
Margriet de Moor
Traduit du néerlandais par Françoise Antoine
Grasset
Date de parution :  7 mars 2018  (pour la version française)
ISBN : 9782246814405, 152 pages, 15,00€

Acheter le livre

Ce livre parle d’un amour de jeunesse : elle l’a aimé “au premier regard”, puis de la disparition de celui que l’on aimait, de la mort incompréhensible, du deuil et du regret. Finesse de l’écriture, grande sensibilité, Margriet de Moor dit aussi la force et le caractère inexorable du quotidien et de la vie qui suit son cours malgré tout. Évocation du souvenir, d’une vie conjugale trop courte, brutalement interrompue par le suicide de son mari alors qu’à peine une année de mariage s’était écoulée, c’est en pétrissant la pâte et en préparant des gâteaux que l’héroïne se remémore ce passé douloureux pour laisser monter en elle douleur et regrets et peut-être enfin faire un deuil qu’elle croyait pourtant avoir accompli.

Poids et mesures, de H.M. van den Brink

Poids et mesures
H.M. van den Brink
Traduit du néerlandais par Danielle Losman
Gallimard
Date de parution : 15 mars 2018 (pour la version française)
ISBN : 9782072716850, 208 pages, 19,50€

Acheter le livre

Vous vous souvenez peut-être du beau roman de H.M. van den Brink,  Sur l’eau, paru en France en 2000, qui racontait la passion d’Anton pour l’aviron faite «de chair, de muscles, de soleil et de bois, d’eau et de pierre» et ses entrainements sur l’Amstel, durant l’été 1939, alors que son pays et l’Europe sont sur le point de basculer dans l’horreur. Dans Poids et mesures, roman tout juste paru en français, nous sommes bien loin de la deuxième guerre mondiale. Van den Brink nous livre un récit profond, nostalgie de  valeurs qui autrefois sous-tendaient la société néerlandaise et qui semblent disparaitre l’une après l’autre. Il ne s’agit pas d’un livre “avant c’était mieux”, point de relents nationalistes non plus, mais au contraire une vraie et sensible réflexion sur le poids et les effets du temps qui passe.

Depuis ce matin froid de janvier 1961 où ils ont commencé à travailler ensemble au Service des Poids et Mesures, Karl Dijk et le narrateur sont restés collègues. Pendant quarante-cinq ans ils ont partagé un bureau, arpenté le pays, contrôlé commerces et institutions pour s’assurer que les balances et les poids étaient conformes au «Grand K», l’étalon standard établi à la fin du dix-huitième siècle.  Au gré de ses souvenirs de l’inflexible Dijk, le narrateur évoque les grandes transformations qui ont marqué leur vie et la façon dont chacun d’eux y a réagi. Car si un kilo demeure un kilo, l’équité, l’honnêteté et l’intégrité d’un homme semblent, elles, bien plus difficiles à mesurer. Poids et mesures nous offre le portrait sensible d’une époque révolue – celle du boucher de village et des petits étals des marchés, quand la parole du patron avait force de loi. Dans un roman traversé par la question de l’immuable, H. M. van den Brink évoque de façon profondément émouvante les changements que la modernité impose et l’intransigeance du temps qui passe.” (Note de l’éditeur)

Quatuor, de Anna Enquist

Quatuor
Anna Enquist
Traduit du néerlandais par : Emmanuelle TARDIF
Date de parution : février 2016 (pour la traduction française)
Actes Sud
ISBN : 9782330057961, 304 pages,  21, 90€

Acheter ce livre

Anna Enquist, musicienne, psychanalyste, est un des écrivains néerlandais les plus connus hors des Pays-bas. Beaucoup de ses livres ont été traduits en français. Toute l’oeuvre d’Anna Enquist est parcourue par la musique mais aussi hantée par la mort accidentelle de sa fille survenue en 2001. Quatuor raconte l’histoire d’un vieux professeur, virtuose oublié et fatigué, qui vit dans la nostalgie d’une gloire passée. Roman sur la difficulté de faire le deuil d’enfants morts accidentellement, sur la difficulté de vivre et de vieillir.

Anna Enquist nous entraîne dans un avenir proche et dans une ville qui, jamais nommée, ressemble étrangement à Amsterdam. Un quatuor amateur réunit des amis à qui la pratique musicale offre un dérivatif bienvenu à une vie professionnelle ou personnelle difficile. (…) Et puis il y a Reinier, ancien soliste virtuose auprès de qui Caroline prend toujours des leçons, vieillard vivant reclus dans la terreur du monde qui l’entoure. Tandis que la musique de Mozart, Schubert ou Dvořák est une consolation pour les quatre amis, la ville alentour est le théâtre d’une affaire criminelle qui, de prime abord, ne semble pas les concerner.” (Résumé de l’éditeur)

Où passe l’aiguille

Où passe l’aiguille
Véronique Mougins
Flammarion
Date de parution : 2018
ISBN : 9782081395558, 453 pages, 21,00€

Acheter ce livre

Un livre original, sensible et touchant, où l’on découvre une association assez inattendue entre l’horreur des camps de concentration et la haute couture. Véronique Mougin, dans un style simple et assez enlevé, sans pathos, raconte cette assez incroyable histoire. Un livre inspirée d’une histoire vraie et peu connue de cette période sombre et dure, une belle histoire ou le “beau” triomphe du mal et de la laideur des âmes.

“Et voici Tomas, dit Tomi, gaucher contrariant, tête de mule, impertinent comme dix, débrouillard comme vingt, saisi en 1944 par la déportation dans l’insouciance débridée de son âge – 14 ans. Ce Tom Sawyer juif et hongrois se retrouve dans le trou noir concentrationnaire avec toute sa famille. Affecté à l’atelier de réparation des uniformes rayés alors qu’il ne sait pas enfiler une aiguille, Tomas y découvre le pire de l’homme et son meilleur : les doigts habiles des tailleurs, leurs mains invaincues, refermant les plaies des tissus, résistant à l’anéantissement. À leurs côtés, l’adolescent apprendra le métier. Des confins de l’Europe centrale au sommet de la mode française, de la baraque 5 aux défilés de haute couture, Où passe l’aiguille retrace le voyage de Tomi, sa vie miraculeuse, déviée par l’histoire, sauvée par la beauté, une existence exceptionnelle inspirée d’une histoire vraie.” (Note de l’éditeur)

André Gide, André Malraux, L’amitié à l’œuvre (1922-1951)

André Gide, André Malraux, L’amitié à l’œuvre (1922-1951)
Jean-Pierre Prévost avec la collaboration de l’Alban Cerisier
Coédition Gallimard / Fondation Catherine Gide
Date de parution : 01-03-2018
ISBN : 9782072785528,248 pages, 35,00 €

Acheter ce livre

André Gide et André Malraux se rencontrent en 1922. Malraux ayant publié un article élogieux et pertinent sur l’oeuvre d’André Gide souhaite le voir. En 1928, avec le soutien de Gide, Malraux entrera chez Gallimard comme directeur artistique et membre du comité de lecture. André Malraux aura la charge, pour Gallimard, d’éditer les Œuvres complètes d’André Gide. Mais ce qui les liera ces années là est sans aucun doute  leur lutte commune contre le fascisme mais aussi une même désillusion du communisme et de ses promesses non tenues.  Au début de la guerre Gide s’embarque pour l’Afrique du Nord. Malraux, lui, part pour l’Espagne en 1944 pour rejoindre la lutte anti-franquiste. Cette amitié, chaleureuse n’est pourtant nullement complaisante sur leur oeuvre respective. Un album richement illustré sur une amitié, assez peu connue, entre deux grands écrivains.

La rubrique de Christophe Declérieux, libraire au Temps Retrouvé

Voila l’été, synonyme de vacances plus ou moins grandes et exotique!

C’est le moment rêvé pour s’échapper en venant découvrir notre nouveau rayon consacré a la science -fiction et au fantastique, avec embarquement immédiat pour d’autres planètes ou d’autres dimensions, voyages dans le temps a la rencontre de dinosaures ou des terriens de l’an 3000, découverte de mondes perdus et parallèles.

Que vous préfériez plonger dans le quotidien qui déraille cher à Stephen King ou dans les étourdissantes nouvelles de son maitre Richard Matheson, découvrir les troubles existentiels des androïdes de Philip K. Dick ou réviser les 3 lois de la Robotique d’Isaac Asimov, vous aventurer dans les contes d’Edgar Poe (traduits par Baudelaire) ou les sombres univers de Lovecraft, vous perdre dans les dystopies de Barjavel ou les prémonitoires anticipations d’Aldous Huxley et George Orwell, de nombreuses opportunités de dépaysement garanti entre les mains des maitres du genre vous attendent déjà sur nos étagères.

N’hésitez-pas à nous suggérer lors de votre prochain passage en magasin ou par email vos titres favoris pour compléter notre assortiment, ou à passer commande d’œuvres manquante à vos collections: nous nous ferons un plaisir d’apaiser votre soif d’évasion estivale.

L’homme qui rétrécit

 

L’homme qui rétrécit
Richard Matheson
Traduit de l’américain par Jacques Chambon
Gallimard, Folio, SF
Année de parution : 1956
ISBN : 9782070415816, 272 pages, 7,25€

Acheter ce livre

Ravage

 

Ravage
René Barjavel
Gallimard, Folio
Année de parution : 1943
ISBN : 9782070362387, 368 pages, 8,30€

Acheter ce livre

 

________________________________________________________________________________________

 

Rappel des événements de l’Échappée Belle pour les semaines à venir

_________________________________________________________________________________

“Amsterdam, un autre regard : Marcel Bajard, la vision d’un architecte  français”

Le Museum Het Grachtenhuis et L’Échappée Belle ont le plaisir de vous inviter pour un entretien avec Marcel Bajard ainsi que pour le vernissage de l’exposition :

“Amsterdam, un autre regard : Marcel Bajard,
la vision d’un architecte français”

Le jeudi 14 juin 2018 à 19 heures
Museum Het Grachtenhuis, Herengracht 386

Le Museum Het Grachtenhuis inaugure le 14 juin l’exposition “Amsterdam, un autre regard” avec des oeuvres originales de Marcel Bajard, architecte et urbaniste français.

Marcel Bajard a déambulé à travers la ville, l’a dessinée, dans le but de la comprendre. Dans “Amsterdam, un autre regard”, le Museum Het Grachtenhuis vous montre la vision de Marcel Bajard d’Amsterdam et de sa splendeur sur différents plans : développement urbain, histoire, architecture, originalité et innovation.

Le Museum Het Grachtenhuis raconte l’histoire des canaux de manière accessible et à la portée de tous. Le “Grachtengordel” représente un ensemble exceptionnel de par ses qualités architecturales, son histoire et l’ensemble des études qu’il a suscité. Cet ensemble est en constant développement. Le Museum Het Grachtenhuis a pour vocation de présenter des visions différentes et nouvelles de cet ensemble.

Entretien

À l’occasion du vernissage de son exposition, Marcel Bajard s’entretiendra avec Ton Schaap, architecte urbaniste néerlandais, responsable des services de l’urbanisme de la ville d’Amsterdam. L’entretien sera mené par Pierre-Pascal Bruneau de la librairie française d’Amsterdam, Le Temps Retrouvé.

Le livre de Marcel Bajard, qui contient une partie des dessins et documents exposés, sera disponible à la vente le 14 juin soir de l’entretien et du vernissage. L’entretien sera suivi s’une séance de dédicace.

L’entretien se déroulera en français et en anglais avec une traduction simultanée en néerlandais.

Prix d’une place 10,00€

Prix réduit de 7,50€ pour les titulaires de la carte ’Ami’ de l’Échappée Belle et les membres de l’Alliance Française d’Amsterdam, de La Haye et du Gooi. La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire de la carte peut bénéficier du tarif préférentiel.

Lien de réservation

Exposition

“Amsterdam, un autre regard”

L’exposition se tiendra du 15 juin au 29 juillet 2018. Cette exposition a été organisée à l’initiative et en partenariat avec L’Échappée Belle www.echappeebelle.nl et la librairie Le Temps Retrouvé www.letempsretrouve.nl .

Amsterdam perçu à travers le regard d’un architecte français. Marcel Bajard est captivé par Amsterdam. Cette exposition vous fera partager, au travers des dessins, estampes et plans, ses déambulations dans la ville, sa vision et son analyse.

 “L’organisation spatiale des villes est rarement expliquée au public. Celles-ci sont généralement présentées dans les guides comme une addition de bâtiments, qui semblent comme par magie, former une ville. Dans cette exposition l’auteur veut raconter Amsterdam et faire comprendre comment l’originalité et la beauté de cette ville ne sont pas le fruit du hasard, mais bien celui d’évolutions successives raisonnées et de courants artistiques qui ont façonné au fil du temps ses canaux, ses rues et ses espaces.” Marcel Bajard

_______________________________________________________________________________________

Vous trouverez dès maintenant le livre de Marcel Bajard à la librairie française, Le Temps Retrouvé, Keizersgracht 529, Amsterdam www.letempsretrouve.nl

Amsterdam – Une autre façon de voir la ville à travers son urbanisme
Marcel Bajard
Actes Sud
Date de parution : 1er novembre 2007
ISBN : 9782330080204, 176 pages, 36€

Acheter le livre

_______________________________________________________________________________________

 

Cette soirée a également été rendue possible grâce au soutien de L’Institut français des Pays-Bas et du CNL, de BNP Paribas, du Prins Bernhard Cultuurfonds, du Groupe Segula et de KZ529BV.

_______________________________________________________________________________

Jeudi 31 mai 2018 à 19:00 heures à la Maison de l’Échappée Belle, Spiegelgracht 2a

__________________________________________________________

Le Guide de l’ABC du dessin d’Armand Cassagne,
le manuel utilisé par van Gogh, enfin retrouvé
____________________

Une présentation de Yannick Bouillis, éditeur du livre “Le Guide de l’ABC du Dessin , Le manuel de Vincent van Gogh” et de Teio Meedendorp, chercheur en chef au van Gogh Museum

 

« … ce qui m’a fait cesser de douter [de devenir peintre], c’est la lecture d’un ouvrage complet sur la perspective : Cassagne, Guide de l’Abc du dessin, et huit jours après, je dessinais un intérieur de cuisine, avec poêle, chaise, table et fenêtre… » Vincent van Gogh à son frère Theo, La Haye, 2 avril 1882

Grâce aux efforts de Yannick Bouillis, éditeur et ancien collaborateur de la fondation van Gogh à Arles, le manuel de dessin qui a été, d’après les propres mots de Vincent van Gogh, déterminant dans sa vocation de peintre, a été retrouvé en 2017 à la Morisset Library de l’Université d’Ottawa. Cet important manuel vient de faire l’objet d’une réédition en octobre dernier.

Yannick Bouillis s’est plongé dans la lecture de l’ensemble de la correspondance de Vincent van Gogh. C’est dans une lettre inédite de Vincent à son frère Theo, datée du 2 avril 1882, qu’il découvre la référence à ce manuel de dessin et surtout l’importance décisive que Vincent van Gogh lui a donnée.

Yannick Bouillis et Teio Meedendorp, qui a préfacé la réédition du manuel, viendront nous parler de leurs recherches et comment le manuel a été retrouvé.

Yannick Bouillis interrogera Teio Meedendorp, qui nous parlera du Manuel de dessin d’Armand Cassagne.

Yannick Bouillis nous dira son sentiment sur Vincent van Gogh et sa résonance contemporaine dans la peinture aujourd’hui.

 Prix d’une place 6,00 euros.

Prix pour les titulaires de la carte d’Ami de l’Échappée Belle, 3,00 euros.

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit. Lien de réservation

Le nombre des participants étant limité à 30 personnes, merci de réserver vos places dès que possible. Les places annulées moins de 48 heures avant la soirée littéraire ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report.

Rendez-vous donc le jeudi 31 mai 2018, à 19 heures à la Maison de l’Échappée Belle, Spiegelgracht 2a !

ATTENTION L’ACCES A LA MAISON DE L’ECHAPPEE BELLE SE FAIT PAR UN PETIT ESCALIER RAIDE

________________________________________________________________________________________

Samedi 2 juin 2018 à 19:00 heures, Spiegelgracht 2a

Créé à l’initiative de Christophe Chaplet, le “Salon de poésie d’Amsterdam” s’est réuni une fois par mois depuis le mois de mars 2015. Plus de cent cinquante poèmes en langue française, de François Villon à René Char, ont été appris et déclamés depuis cette date par des amoureux talentueux des poètes de langue française.

Le samedi 2 juin, les participants les plus chevronnés du Salon de poésie d’Amsterdam, diront pour le public quelques uns de leurs poèmes préférés.

Bienvenue aux amoureux de la langue française et aux amateurs de poésie.

Prix d’une place 6,00 euros.

Prix pour les titulaires de la carte d’Ami de l’Échappée Belle, 3,00 euros.

Lien de réservation

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit. Lien de réservation

Le nombre des participants étant limité à 30 personnes, merci de réserver vos places dès que possible. Les places annulées moins de 48 heures avant la soirée littéraire ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report.

Rendez-vous donc à la Maison de L’Échappée Belle le samedi 2 juin à 19:00 heures au Spiegelgracht 2A, et …

Attention aux marches !

 

________________________________________________________________________________________

 

Cannabis et adolescence – atelier pour les parents, avec Alexandre Auboin, psychologue Français de Balanced Expat

Mercredi 6 juin 2018 de 19:00 heures à 20:30, Spiegelgracht 2a

Dans un atelier d’une durée d’environ une heure et demie, Alexandre Auboin, psychologue, spécialiste des questions de toxicomanie chez les adolescents abordera les aspects épidémiologiques et psychologiques du cannabis. Nous discuterons de son attraction pour les jeunes, et exposerons comment vous, en tant que parent, pouvez réagir face à une situation de consommation de cannabis de la part de votre adolescent(e)

Etre parent d’un(e) adolescent(e) implique très souvent de se confronter à la question des drogues. La consommation de cannabis semble s’être accentuée chez les jeunes à travers l’Europe ces dernières années. Les adolescents sont donc de plus en plus tentés par le cannabis et il est parfois difficile pour les parents de savoir comment gérer la situation.

Comment protéger son ado face au cannabis? Comment maintenir la communication? Comment le convaincre d’arrêter? Quelles sont les signes de dépendance? Comment réagir face à une addiction?

Nous vous proposons d’explorer ces questions ensemble, au travers de cet atelier, dans le but de vous donner en tant que parents les outils nécessaires pour prévenir et aider vos enfant face au cannabis.

Prix d’une place 20,00 euros.

Prix pour les titulaires de la carte d’Ami de l’Échappée Belle, 15,00 euros. 

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit. Lien de réservation

Lien de réservation

Attention : S’agissant d’un atelier, le nombre des participants est limité à 20 personnes, merci de réserver vos places dès que possible. Les places annulées moins de 48 heures avant l’événement ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report.

Rendez-vous donc à la Maison de L’Échappée Belle le mercredi 6 juin à 19:00 heures au Spiegelgracht 2a, et …

Attention aux marches !

 

____________________________________________________

L’Échappée Belle est une fondation à but non lucratif de droit néerlandais (stichting) enregistrée auprès de la Chambre de Commerce d’Amsterdam (KvK 65176847)Siège : Keizersgracht 529, 1017DP Amsterdam, Pays-Bas. 

L’Échappée Belle bénéficie du statut ANBI n°85600857, publicatieverplichting