Avril 2019 « Une grande flamme désordonnée et furieuse »
Le 15 avril 2019 | 0 Commentaires

 « Tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moments un lambeau dans la fumée ».

Notre Dame de Paris 1482, Victor Hugo.

Les guerres, les invasions, les révolutions, n’auront pas eu raison de Notre-Dame. Ce sera donc le monde moderne qui aura eu ainsi le triste privilège de la mettre à bas. Espérons que le grand mouvement de solidarité nationale qu’a suscité cette catastrophe permette vite de redonner à Notre-Dame sa grandeur d’antan.

Nouveautés 

Tulipes Tinka

Voici venu le temps des tulipes, de Pâques et des nouveautés littéraires printanière.

Lidie Salvayre se laisse volontairement enfermer dans le musée Picasso à Paris et nous raconte ce qu’elle ressent face à l’Homme qui marche de Giacometti. Jean-Christophe Rufin, décidément très productif, abandonne, provisoirement sans doute, le personnage central, diplomate improbable, antihéros, détective involontaire, de son dernier roman Le Suspendu de Conakry, et consacre cette fois son récit à une longue histoire d’unions, de séparations et de retrouvailles dans Les sept mariages d’Edgard et Ludmilla. Et puis d’autres nouveaux livres que je vous invite à découvrir. Ce mois-ci, nous avons introduit une nouvelle rubrique consacrée aux livres d’auteurs néerlandais traduits en français et pour cette première édition nous avons choisi Bleu de Delft, le beau roman de Simone van der Vlugt. Enfin la Lettre se termine par la rubrique bandes dessinées de Christophe Declérieux.

Marcher jusqu’au soir, Lydie Salvayre

Marcher jusqu’au soir
Lydie Salvayre
Éditions Stock
Date de parution : 3 avril 2019
ISBN : 9782234083622, 224 pages, 19.62€

Acheter le livre

Enfermée volontairement toute une nuit dans le Musée Picasso, à Paris, face à l’Homme qui marche de Giacometti, (1960), Lydie Salvayre nous livre, dans un puissant récit, ce que lui inspire ce face à face. Devant le mutisme de cet Homme qui marche, Lydie Salvayre, Goncourt 2014 pour Pas pleurer), en appelle à Genet, Flaubert et Virginia Woolf mais en vain : il n’exprimera rien, ne se confiera pas, refusant même de faire parler Giacometti lui même. C’est alors l’occasion ou le prétexte pour Lydie Salvayre de disserter avec talent et verve sur l’échec et l’impossible.

“Voilà un livre féroce et salutaire, qui vous ­remet d’aplomb (…) L’expérience lui aura été si toxique qu’elle n’aura songé qu’à briser net, rompre avec l’art, divorcer publiquement s’il le fallait, oscillant entre honte et fureur.”  (Le Monde, 11 avril 2019, Bertrand Leclair)

Les sept mariages d’Edgard et Ludmilla, Jean-Christophe Rufin

Les sept mariages d’Edgard et Ludmilla
Jean-Christophe Rufin
Gallimard, Collection Blanche
Date de parution : 28 mars 2019
ISBN : 9782072743139, 384 pages, 23.98€

Acheter le livre

” Sept fois ils se sont dit oui. Dans des consulats obscurs, des mairies de quartier, des grandes cathédrales ou des chapelles du bout du monde. Tantôt pieds nus, tantôt en grand équipage. Il leur est même arrivé d’oublier les alliances. Sept fois, ils se sont engagés. Et six fois, l’éloignement, la séparation, le divorce… (…) Est-il possible de vivre deux vies et de n’en faire qu’une, d’être soi pleinement et de se reconnaître pleinement dans l’autre ? ” Jean-Christophe Rufin

Pas dupe, Yves Ravey

Pas dupe
Yves Ravey
Les éditions de Minuit
Date de parution : 2019
ISBN : 9782707345318, 144 pages, 15.81€

Acheter le livre

Vous serez à nouveau séduit par le style et le rythme de la prose d’Yves Ravey. Distance, sensibilité qui affleure, voix qui se tend, ironie, dérision aussi, tout ce qui nous avait séduit dans son dernier roman, Trois jours chez ma tante, est là. Une minutieuse enquête d’une mort accidentelle qui cache peut-être un crime. Monsieur Meyer a-t-il ou non assassiné sa femme Tippi ?  L’inspecteur n’est pas dupe et semble parfois évoluer dans un univers proche de celui de Bergman ou encore d’Hitchcok (il ne doit pas être anodin pour Yves Ravey d’avoir choisi le prénom Tippi).  Énigme, mystère ou simple prétexte pour analyser encore et toujours la complexité des rapports humains ? peu importe finalement. Le plaisir de lire et de découvrir les rouages du cerveau humain, les méandres de la pensée, l’emporte largement.

La personne de confiance, Didier van Cauwelaert

La personne de confiance
Didier van Cauwelaert
Albin Michel
Date de parution : 27 mars 2019
ISBN : 9782226441690, 208 pages, 21.70€

Acheter le livre

« Depuis que je suis entré dans sa vie en l’enlevant avec mon camion-grue de la fourrière, elle n’a plus envie de mourir. Elle m’a même choisi pour être ce qu’on appelle sa ”personne de confiance”. Du jour au lendemain, je me retrouve avec les clés de son destin, de son entreprise, de sa famille de rapaces… Reste à savoir, comme dit ma copine Samira, si c’est le kif absolu ou le plus dangereux des pièges. » Didier van Cauwelaert, La personne de confiance
Le nouveau roman de Didier van Cauwelaert est drôle et assez délirant. Histoire de deux jeunes des banlieues, une héroïne de la Résitance, une histoire improbable mais qui marche !

Félix et la source invisible, Éric-Emmanuel Schmitt

Félix et la source invisible
Éric-Emmanuel Schmitt
Albin Michel
Date de parution : 2 Janvier 2019
ISBN : 9782226440013, 234 pages, 18.53€

Acheter le livre

Félix, 12 ans, est désespéré. Sa mère, la merveilleuse Fatou, qui tient à Belleville un petit bistrot chaleureux et coloré, est tombée dans une dépression sans remède. Elle qui incarnait le bonheur n’est plus qu’une ombre. Où est passée son âme vagabonde ? Se cache-t-elle en Afrique, près de son village natal ? Pour la sauver, Félix entreprend un voyage qui le conduira aux sources invisibles du monde. Dans l’esprit de Oscar et la dame rose et de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, Eric-Emmanuel Schmitt interroge les mystères de l’animisme, la puissance des croyances et des rites issus d’une pensée spirituelle profondément poétique. Il offre aussi le chant d’amour d’un garçon pour sa mère. (Note de l’éditeur)

Les inéquitables, Philippe Djian

Les inéquitables
Philippe Djian
Gallimard, Collection Blanche
Date de parution : 18 avril 2019
ISBN : 9782070143221 , 176 pages, 18.53€

Acheter le livre

« Écrire, c’est avant tout s’engager dans une voie très personnelle. Coucher sur le papier ce qui sort de vous. C’est à vous que vous écrivez le livre que vous avez envie de lire. Vous êtes votre premier lecteur. » Philippe Djian

Après Oh…, Marlène ou À l’aube, Philippe Djian est de retour avec un nouveau roman, Les Inéquitables, où l’on retrouve tous les ingrédients qui font la saveur de ses livres : une écriture vive, de l’humour noir, une thématique portée sur des amours contrariées, la mort qui rôde… On y fait la connaissance de Diana qui tente de se remettre du décès de son mari survenu un an auparavant. Elle vit avec Marc, son ex-beau-frère qui veille sur elle. Mais quand il trouve des paquets de drogue échoués sur la plage, il décide de les revendre. C’est là que les ennuis commencent… (Note de l’éditeur)

Le rituel des dunes, Jean-Marie Blas de Roblès

Le rituel des dunes
Jean-Marie Blas de Roblès
Éditions Zulma
Date de parution : 3 janvier 2019
ISBN : 9782843048432, 288 pages, 21.80€

Acheter le livre

L’extraordinaire Là où les tigres sont chez eux (Prix Médicis 2008) l’a révélé au grand public. Le sublime L’Île du Point Némo (2014) avait confirmé le talent de conteur de Jean-Marie Blas de Roblès. Il nous revient avec un somptueux nouveau roman. Un roman incontournable pour les amoureux d’exotisme et d’excentricité.

Dans un petit milieu d’expatriés, joyeusement délétère et décalé, Beverly, l’Américaine, fait figure de brillante excentrique. Elle n’a aucune limite, mène sa vie comme au casino, et ne vit que par passion. Elle est exubérante, impulsive : irrésistible.  Le Rituel des dunes est un roman extraordinairement brillant, réjouissant et profond – et qui porte haut les grands bonheurs du romanesque.” (Note de l’éditeur)

Livres d’auteurs néerlandais traduits en français

Bleu de Delft, Simone van der Vlugt

Bleu de Delft
Simone van der Vlugt
Traduction de Guillaume Deneufbourg
Collection 10/18 (format poche)
Date de parution : 4 avril 2019
ISBN : 9782264074058, 330 pages, 8.51€

Acheter le livre

Tout juste sorti en format poche (grand format paru en 2018 pour la traduction française) le très beau livre de Simone van der Vlugt, auteure néerlandaise très populaire aux Pays-Bas, Bleu de Delft est à découvrir. Ce roman historique est consacré à une grande céramiste du Siècle d’Or néerlandais. Catrijn, jeune campagnarde passionnée par la peinture, se rend à Amsterdam, devenue intendante d’une famille bourgeoise, elle fera la rencontre de Rembrandt et développera d’abord ses talents pour la peinture. Son histoire personnelle l’oblige ensuite à fuir Amsterdam et à se réfugier à Delft. La vie amoureuse de Catrijn occupe une part importante du roman. Cette fuite scellera son destin et Catrijn deviendra ainsi une des céramistes du Siècle d’Or les plus réputées et surtout celle qui créa le fameux bleu de Delft.

La rubrique des nouveautés BD par Christophe Declérieux, libraire au Temps Retrouvé

Au panthéon des emblématiques vilains de la BD franco-belge, quelque part entre le facétieux Zorglub et le glacial Olric, se trouve l’énigmatique Monsieur Choc qu’une dizaine de rencontres essaimées au long des 45 aventures de Tif et Tondu auront suffi à dresser en insaisissable icône.

Avec “Les fantômes de Knightgrave” et après 55 ans d’hibernation, le décidément immortel brigand au heaume chromé avait surpris non seulement en refaisant surface en 2014 sous les pinceaux d’Eric Maltaite (reprenant pour l’occasion le mythique antagoniste créé par son père), mais en le faisant de plus à l’occasion d’une préquelle saupoudrée de clins d’œils et de révélations imaginant son tumultueux passé. Du fond de l’Asie à l’Allemagne entre deux-guerres, de la grisaille de Londres au carnaval de Rio, la narration ambitieuse alternant continuellement trois époques parvenait a diffuser un vivifiant mélange de mélancolie et de brutalité pour dépeindre avec brio la lente chute physique et morale d’une figure tragique pas encore autoproclamée “génie du crime”. Succès à la fois critique et public, la trilogie déjà auréolée de nombreux et mérités prix connait ce mois d’avril sa conclusion avec la sortie d’un ultime volume.

Hasard ou coïncidence, une autre exploration d’origines a fait battre nos cœurs ce mois avec le “Champignac” de Étien et Escaich, propulsant lui aussi sont comte de héros dans le tourbillon de la grande Histoire en lui faisant croiser Churchill et épauler Alan Turing dans sa tentative d’inverser le cours de la guerre en décryptant la machine allemande a coder Enigma. Une fois encore, de références malicieuses en scénario joyeux et futé, une excellente surprise.

Terminons en signalant deux retours supplémentaires: “Le retour à la terre” du duo Larcenet / Ferri qui revient après 6 ans d’absence avec un tome 6 toujours aussi drôle et émouvant, et celui en stock du “Moi ce que j’aime c’est les monstres” d’Emil Ferris, déroutante et fascinante œuvre qui a ultra mérité le grand prix d’Angoulême 2019.

Les soirées littéraires de l’Échappée Belle

Éric Fottorino
vendredi 14 juin 2019
20:00 heures (Lieu à confirmer)

Pierre-Pascal Bruneau, de la librairie Le Temps Retrouvé, recevra Éric Fottorino, journaliste, ancien directeur du journal Le Monde, fondateur de la revue Le 1 et co-fondateur de la revue America avec François Busnel et et fondateur de Zadig une toute nouvelle revue. Éric Fottorino est également écrivain et nous parlerons de son dernier livre, Dix-Sept ans, dans lequel il relate l’histoire difficile de sa naissance et de ses origines.

Entretien :  20:00 à 21:15 heures

Séance de dédicace : à partir de 21:30 heures

Prix pour une place : 10,00€

Prix pour les titulaires de la carte “Ami” de l’Échappée Belle  : 5,00€

Lien de réservation

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit.

Le nombre des participants étant limité, merci de réserver vos places dès que possible.

Cette soirée a été rendue possible grâce au soutien de l’Institut français des Pays-Bas et de Thalys.