Mars 2020, prudence et solidarité
Le 28 mars 2020 | 0 Commentaires

(Dessin © Jacques Azam)

Bonjour à toutes et à tous,

Avant toute chose grand merci à celles et ceux qui nous ont témoigné et qui nous témoignent leur soutien. Merci aussi à celles qui ont relayé l’information sur notre nouveau mode opératoire autour d’elles et dans leurs réseaux. Le Temps Retrouvé grâce à vous continue !

Le nouveau système de commande et de livraison fonctionne bien et nous avons un retour très positif pour nos posts Facebook par lesquels nous vous suggérons des livres avec des galeries photos. Les commandes, via le site ou par courriel, sont de plus en plus nombreuses et devraient, nous l’espérons, nous permettre de maintenir notre activité. Nous allons continuer dans cette voie en vous donnant plus d’idées de lecture par thème et pour faire connaitre les nouveautés.

Beaucoup de demandes pour La peste, d’Albert Camus. Notre stock est épuisé. Nous devrions recevoir de nouveaux exemplaires très bientôt. Vous serez informés dès leur réception. Le mois de mars a aussi, malgré tout, été le mois de la publication de plusieurs livres qui ont retenu notre attention : les fans de Nathalie Azoulai seront heureux de lire son nouveau livre dont le sujet est surprenant mais très actuel, le dernier roman aussi de Joann Sfar, univers dans lequel le réel côtoie le surnaturel, un monde peuplé de monstres et de personnages aussi fous qu’étranges, mais aussi comme souvent avec Joann Sfar, un roman plein de tendresse. Nouveaux romans de Tonino Benacquista, de Michel Moutot, et puis deux contes de J.M.G. Le Clézio, conte sur son enfance en Bretagne et dans l’arrière pays niçois, et encore d’autres nouveautés à découvrir. Enfin, trois essais pour nous donner encore plus l’envie de lire : Emmanuel de Waresquiel, dans un texte très personnel et attachant, nous dit pourquoi Stendhal est si cher à son coeur et puis l’essai de Jean Rouaud qui nous interpelle et nous demande d’entrer en résistance pour sauver la planète et enfin Mona Ozouf qui s’attache à nous “Rendre la vie plus légère” et ce, bien entendu, grâce à la littérature.

Les activités de L’Échappée Belle
Reportez-vous à la fin de cette lettre pour connaitre les actualités de l’ÉB et notamment la mise en place des ateliers par vidéo-conférences.

La peste, Albert camus


La peste
Albert camus
Folio Classique, Gallimard
Date de parution : 1947
ISBN : 9782070360420, 368 pages, 8.17€

La Peste appartient à la trilogie du Cycle de la Révolte, avec L’Homme révolté et Les Justes. Avec La peste, Albert Camus, dont on célèbre cette année le soixantième anniversaire de la mort survenue le 4 janvier 1960, montre comment une épidémie, à laquelle personne n’était préparé,

” C’est impossible, tout le monde sait qu’elle a disparu de l’Occident.” Oui, tout le monde le savait, sauf les morts. Allons, Rieux, vous savez aussi bien que moi ce que c’est…
– Oui, Castel, dit-il, c’est à peine croyable. Mais il semble bien que ce soit la peste.” 

peut bouleverser l’ordre courant des choses et comment ce bouleversement, cette intrusion violente dans le quotidien, met à jour la nature vraie des uns et des autres. Le roman se déroule à Oran en 1940. La transposition de ce fléau, que du reste Camus lui même avait admise, avec l’occupation allemande (le nazisme, la “peste brune”)  et la Résistance qu’elle a engendrée, est très évidente. Un magnifique et puissant roman, d’une grande humanité, souvent considéré comme le contrepoint de L’étranger, roman de la littérature de l’absurde, de la contradiction entre l’homme, ce qu’il est et le monde qui l’entoure. PPB

Le hussard sur le toit, Jean Giono


Le hussard sur le toit
Jean Giono
Folio, Gallimard
Date de parution : 1951
ISBN : 9782070362400, 512 pages, 9.91€

Giono nous conte l’épopée d’un jeune aristocrate italien, colonel des hussards mais aussi celui d’un courageux médecin, le « petit français », qui parcoure à cheval la Provence pour porter secours aux victimes d’une violente épidémie de Cholera. Mise en quarantaine, confinement, difficultés voire incapacité des autorités sanitaires à endiguer l’épidémie, morts par centaines, tout ce que l’on vit à présent est décrit par Giono. Les héros côtoient les profiteurs et la tension entre tous ceux qui subissent cette épidémie, victimes impuissantes, est extrême. Le roman est plus une allégorie qu’un roman réaliste. Ce seront surtout les mauvais, les égoïstes, profiteurs et couards qui, comme s’ils étaient punis pour leurs vices, contracteront le choléra. Comme dans La peste de Camus, le parallèle fait par Giono, pacifiste convaincu, avec la période de l’occupation des années quarante, est implicite et volontaire. PPB

Juvenia, Nathalie Azoulai


Juvenia
Nathalie Azoulai
La Bleue, Stock
Date de parution : 18 mars 2020
ISBN : 9782234089518, 120 pages, 17.98€

Et si une loi interdisait aux hommes de se marier avec des femmes plus jeunes d’au moins vingt ans qu’eux ? Retrouvez une Nathalie Azoulai au mieux de sa forme. PPB

« Chaque matin, devant sa glace, Laure déplorait les effets de l’âge sur sa peau, ses cheveux, sa silhouette, et ce, malgré tous les efforts et le sport qu’elle pratiquait assidûment. Elle songeait aussi invariablement au corps parfait de Juvena Biel qui s’exhibait dans les films où elle se produisait et dont Pierre, son ex-mari, profitait avantageusement depuis qu’il avait épousé la jeune trentenaire.
Jusqu’au matin du 27 janvier où l’on annonça le vote de la nouvelle loi à la majorité parlementaire et où, en un instant, devant sa glace, Laure crut devenir la reine à laquelle le chasseur vient d’annoncer qu’il a tué Blanche-Neige dans la forêt. Un immense sourire lui mangea le visage. Et, comme dans une bulle de BD ou un néon dans la nuit, elle put lire l’énoncé qui motivait ce sourire : ENFIN VENGÉE.
» Juvénia, Nathalie Azoulay

Chanson bretonne suivi de l’enfant et la guerre
Deux contes, J.M.G. Le Clézio

Chanson bretonne suivi de l’enfant et la guerre
Deux contes
J.M.G. Le Clézio
Collection Blanche, Gallimard
Date de publication : 12 mars 2020
ISBN : 9782072894992, 160 pages, 17.98€

À travers ces «chansons» , J.M.G. Le Clézio nous transporte dans le monde de l’enfance, son enfance. Il parle d’abord de la Bretagne et puis de l’arrière-pays niçois. Son récit, sous forme d’un conte, n’est empreint d’aucune nostalgie. Il rend compte de la magie ancienne dont il fut le témoin, puis de la période de la guerre alors qu’il est enfant à dans l’arrière-pays niçois.PPB

La rafle des notables, Anne Sinclair


La rafle des notables
Anne Sinclair
Grasset
Date de parution : 18 mars 2020
ISBN : 9782246824138, 128 pages, 14.17€

Après nous avoir parlé, dans son passionnant livre 21 rue La Boétie, de son illustre grand-père maternel, protecteur et ami des grands peintres de son temps et grand marchand de tableaux, Paul Rosenberg, Anne Sinclair nous raconte cette fois l’histoire de son grand-père maternel, Léonce Schwartz. Bourgeois parisien, Léonce Schwartz, est victime d’une rafle, perpétrée par les allemands avec la complicité de la police française et qui a eue pour victimes, en décembre 1941, 743  “notables”, professeurs, magistrats, avocats, écrivains, industriels ou grands commerçants juifs. Histoire peu connue, Anne Sinclair a mené l’enquête sur le camp de concentration de Compiègne-Royallieu. Anti-chambre de la mort, le camp de Compiègne était pour beaucoup la première étape d’un interminable voyage vers Auschwitz. Conditions d’existence effroyables, privations, froid intense, maladie, les internés du Camp C, “le camp des juifs”,  sont les plus mal traités. Un témoignage, touchant, plein de retenue, mais aussi un travail d’historien utile et précis. PPB

 

L’America, Michel Moutot


L’America
Michel Moutot
Cadre Rouge, Seuil
Date de parution : 5 mars 2020
ISBN : 9782021420180, 432 pages, 22.89€

Michel Moutot, auteur du très prenant Ciel d’acier, son premier livre, qui avait pour thème New York, où il a été en poste en tant que grand reporter pour l’AFP, l’horreur des attentats du 11 septembre et les indiens Mohawks, laveurs de carreaux de grate ciel, nous revient avec un nouveau roman. Cette fois il s’intéresse à l’histoire de la mafia de Naples à New York. L’America contient tous les ingrédients des bons romans d’aventure. Une histoire d’amour sur fond de rivalités siciliennes menée à un rythme soutenu et palpitant, L’America est aussi bien documenté, résultat manifestement de recherches historiques approfondies. Le roman de Michel Moutot, très cinématographique, vous replongera dans l’univers impitoyable du Parrain et vous fera aussi partager les rêves de tous ces immigrés partis pour la terre
promise : L’America. PPB

Toutes les histoires d’amour ont été racontées sauf une, Tonino Benacquista


Toutes les histoires d’amour ont été racontées sauf une
Tonino Benacquista
Collection Blanche, Gallimard
Date de parution : 5 mars 2020
ISBN : 9782072876073, 224 pages, 20.71€

Où donc est passé Léo?
Léo s’est réfugié derrière le miroir. Il vit désormais dans un autre monde, celui des séries télévisées, où tout fait écho, à sa mémoire comme à ses rêveries
Nul ne se doute que, pour trouver des réponses à ses propres questionnements, Léo s’est réfugié derrière le miroir. Il vit désormais dans un autre monde, celui des séries télévisées, où tout fait écho, à sa mémoire comme à ses rêveries. Vingt ans après le succès de Saga, l’auteur de Romanesque, Tonino Benacquista nous rappelle que seule la fiction a le pouvoir de réparer le réel.
” (Note de l’éditeur)

Le dernier juif d’Europe, Joann Sfar


Le dernier juif d’Europe
Joann Sfar
Albin Michel
Date de parution : 26 février 2020
ISBN : 9782226438744, 320 pages, 21.90€

« Je ne me doutais pas que l’histoire de mon père me mènerait à faire équipe avec Ionas, un vampire centenaire et amoureux, Rebecka, sa copine psy divorcée d’un fantôme, et une rabbine. Mais quand c’est arrivé, j’ai trouvé ça normal. Presque. Ces pages racontent aussi comment mon père a tenté de ne plus être juif, et comment, avec tout ce que l’on me mettait sur le dos, j’ai eu le sentiment d’être le dernier juif d’Europe. » Le dernier juif d’Europe, Joann Sfar

Incroyable galerie de monstres étranges et déjantés, ceux qui aiment l’univers fou de Joann Sfar se régaleront de son nouveau roman. Sorte de bande dessinée écrite, les scènes, burlesques, extravagantes, terrifiantes, se succèdent à un rythme soutenu. Comme souvent dans l’oeuvre de Joann Sfar, sous des dehors crus et parfois violents, perce une tendresse réelle et touchante. Et si ces monstres n’étaient finalement que le reflet, à peine caricaturé, de nous mêmes ? PPB

Zébu Boy, Aurélie Champagne

Zébu Boy
Aurélie Champagne
Éditions Monsieur Toussaint l’Ouverture
Date de parution : 22 août 2019
ISBN : 9791090724754, 256 pages, 21.69€

Et pour en terminer avec cette revue du mois de mars, un roman paru l’an dernier dont je n’avais pas connaissance, et qui m’a été chaleureusement recommandé par une lectrice. Ce livre est publié par la dynamique et militante maison d’éditions Monsieur Toussaint l’Ouverture, dont le nom est emprunté au général et homme politique, héros de la révolution haïtienne de la fin du XVIIIème siècle. Zébu Boy est un roman historique qui se déroule dans la grande île de Madagascar en 1947, époque de l’insurrection qui aboutira à la constitution du premier gouvernement autonome malgache en octobre 1958. Zébu Boy, héros de la deuxième guerre mondiale, a combattu pour défendre et libérer la France, pays qui en échange ne lui a donné ni reconnaissance, ni soutien. La France à qui il aura tout donné lui refuse l’essentiel : la citoyenneté. Ce refus mais aussi l’appel de la forêt et de ses ancêtres, le pousseront vers la révolte et l’indépendance. PPB

Tout entier traversé d’incantations, ce premier roman, qui oscille entre destin et pragmatisme, est porté par une langue puissante et fait entendre la voix mystérieuse qui retentit en chaque survivant.” (Note de l’éditeur)

ESSAIS

J’ai tant vu le soleil, Emmanuel de Waresquiel


J’ai tant vu le soleil
Emmanuel de Waresquiel
Collection Blanche, Gallimard
Date de parution : 12 mars 2020
ISBN : 9782072887505, 128 pages, 14.17€

Emmanuel de Waresquiel l’excellent historien, nous livre ici une  courte biographie, selon son expression, du plus « Sainte-Beuvien » des auteurs, c’est  dire d’un auteur dont la vie est indissociable de l’oeuvre. L’oeuvre littéraire de Stendhal, comme chacun sait, a d’abord été consacrée à de nombreux ouvrages sur ses impressions de voyages et séjours en Italie. Ce ne sera que beaucoup plus tard, alors qu’il est en disgrâce de l’administration française, après la chute de Napoléon, qu’il se consacrera à l’écriture de ses grands romans. Emmanuel de Waresquiel nous fait mieux connaitre et comprendre qui était Henri Beyle, un homme sensible, personnage secret et complexe, aigri et exalté qui aura mis toute son énergie, une fois l’empire tombé, à incarner, par la magie de l’écriture, presque les personnages de ses romans. “Madame Bovary c’est moi”, disait Flaubert. Stendhal sera tout à la fois, Fabrice Deldongo, Julien Sorel et surtout Lucien Lewen. Tiraillé entre l’ambition de devenir un grand personnage de l’Empire et l’écriture, Emmanuel de Waresquiel s’interroge : “Peut-être n’aurait-il jamais été l’écrivain qu’il a été si Napoléon était mort sur son trône en 1835 ?” , il nous donne aussi grande envie de lire ou relire La Chartreuse de Parme, le Rouge et le Noir ou encore (mon Stendhal préféré) Lucien Leuwen. PPB

L’avenir des simples, petit traité de résistance
Jean Rouaud


L’avenir des simples
Petit traité de résistance
Jean Rouaud
Grasset
Date de parution : 4 mars 2020
ISBN : 97822468221946, 252 pages, 20.71€

On a bien compris que l’objectif des «  multi-monstres  » (multinationales, Gafa, oligarchie financière) était de nous décérébrer, de squatter par tous les moyens notre esprit pour empêcher l’exercice d’une pensée libre, (…) Reprendre son temps, un temps à soi, reprendre la possession pleine de sa vie. Et pour échapper à l’emprise des «  multi-monstres  », utiliser toutes les armes d’une guérilla économique, montrer un mépris souverain pour leurs colifichets  : «  votre appareil ne nous intéresse pas  », graffite le capitaine Haddock sur un mur.(…) Renoncer à la consommation de viande et des produits laitiers, c’est refroidir l’atmosphère, soulager la terre et les mers de leurs rejets toxiques, se porter mieux, envoyer pointer au chômage les actionnaires de Bayer-Monsanto et en finir avec le calvaire des animaux de boucherie pour qui, écrivait Isaac Bashevis Singer, « c’est un éternel Treblinka » Jean Rouaud
Jean Rouaud, Prix Goncourt 1990 avec Les champs d’honneur, grand succès de librairie, a consacré une grande partie de son oeuvre à son histoire familiale. Jean Rouaud est aussi un écrivain combattant, un écrivain “engagé”.  Avec ce nouveau livre Jean Rouaud nous invite à résister pour sauver la planète. Un livre “contre”, un livre polémique qui déplaira à certains mais qui assène, avec talent, des vérités bonnes et importantes à entendre.

Pour rendre la vie plus légère, Mona Ozouf

Pour rendre la vie plus légère
Mona Ozouf
Stock
Date de parution : 22 janvier 2020
ISBN : 9782234088184, 300 pages, 21.80€

« Pourquoi la littérature ? Parce que la littérature nous pourvoit de dons que nous n’avons pas. Elle nous pourvoit immédiatement de l’ubiquité. Grâce à la littérature, nous vivons dans des pays, des villes où nous n’avons jamais posé le pied. Grâce à la littérature, nous pouvons reculer vers des époques révolues. Il y a une sorte d’immense liberté que donne la pratique des livres, et que nous n’avons pas. La démultiplication de l’existence dans la littérature est une chance précieuse. » Mona Ozouf

Ce volume contient les principales émissions faites par Mona Ozouf
à « Répliques », sous la direction d’Alain Finkielkraut sur les sujets suivants : les femmes et la singularité de leur écriture ; les livres comme « patrie » ; la galanterie française ; la civilité ; le Panthéon ; la Révolution française ; Henry James et George Eliot.
Entretiens avec: Diane de Margerie, Claude Habib, Pierre Manent, Geneviève Brisac, Philippe Belaval, Philippe Raynaud et Patrice Gueniffey.

Bonne lecture, et merci encore à tous de votre soutien, Le temps Retrouvé a plus que jamais besoin de vous !

____________________________________________________________

Les activités de l’Échappée Belle

Les événements prévus avec Laurent Binet et Michèle Fitoussi ont été annulés mais sont seulement reportés. Ces deux auteurs nous ont spontanément confirmé qu’ils viendraient à Amsterdam dès que cela leur sera possible et ce probablement à compter de la rentrée de septembre. Dès que nous aurons une vision plus claire de la reprise des activités culturelles à Amsterdam nous vous communiquerons les nouvelles dates pour leur venue.

Activités par video-conférence ZOOM

L’Échappée Belle continue néanmoins certaines de ses activités. Nous nous sommes organisés pour la mise en place de vidéo-conférence pour Le club de lecture de la Maison de l’Échappée Belle (réservés aux personnes déjà inscrites) qui aura lieu le mercredi 8 avril et l’atelier biblique N°2 (pour les personnes déjà inscrites mais aussi pour celles et ceux, dans la limite des places disponibles, qui souhaiteraient y particper) qui aura lieu le jeudi 9 avril.
Vous recevrez très bientôt des informations précises sur les modalités de participation à ces vidéo-conférences.

Merci de votre patience et de votre fidélité.

Copyright © Le Temps Retrouvé, tous droits réservés.
Contact : info@letempsretrouve.nl
WWW.letempsretrouve.nl

Si vous souhaitez ne plus recevoir nos lettres d’information cliquer sur ce lien :
unsubscribe from this list

Keizersgracht 529 – 1017 DP, Amsterdam Librairie française – Le Temps Retrouvé est un des noms commerciaux de KZ529 BVPays-Bas – +31(0)203376125 – BTW/TVA N° : NL 8527 65149 B01
www.letempsretrouve.nl 
Conception/construction du site: Nathaniel Bruneau
Le Temps Retrouvé soutient Tapis Rouge Frans Filmfestival