Janvier 2020, bonne année à vous toutes et tous !
Le 7 janvier 2020 | 0 Commentaires

Toute l’équipe du Temps Retrouvé vous souhaite une excellente année 2020 !

Les 101 romans des lecteurs du Monde

Avant de vous parler des nouveautés de janvier 2020, regardons les résultats du classement publié le 28 décembre dernier par le quotidien Le Monde. 26.000 lecteurs du Monde ont été sollicités pour participer au classement de leurs 5 romans préférés parmi 70.000 titres proposés par le journal. 11.000 romans ont été retenus, dont la moitié environ pour des romans de langue française : un résultat éclectique et hétérogène. Le trio de tête de ce classement est le suivant :

  • Harry Potter de J.K. Rowling;
  • Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline, et…
  • À la recherche du temps perdu, de Marcel Proust.

Deux auteurs de langue français ont eu particulièrement la faveur des lecteurs du Monde qui ont retenu trois de leurs livres (le chiffre entre parenthèses indique le classement) : Romain Gary/Émile Ajar (La promesse de l’aube (10), la vie devant soi (17) et les racines du ciel (70)) et Albert Camus ( L’étranger (7), La peste (25) et la chute (85)) . 17 romans publiés depuis l’an 2000 ont été retenus et parmi eux, 8 romans de langue française : La horde du contrevent, d’Alain Damasio (12), Les bienveillantes de Jonathan Littell (33), La vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker (34), Au revoir là-haut de Pierre Lemaître (44), Petit pays de Gaël Faye (65), Vernon Subutex de Virginie Despentes (79), Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé (89) et L’art de perdre d’Alice Zeniter (96).

Pour en savoir plus sur le classement du journal Le Monde cliquer ce sur lien : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/12/27/les-101-romans-des-lecteurs-du-monde-comment-refleter-au-mieux-les-choix-des-e-lecteurs_6024243_4355770.html

Nouveautés du mois de janvier

Importantes sorties ce mois de janvier, Pierre Assouline avec un passionnant livre sur Rudyard Kipling (nous le recevons le 31 janvier prochain au 529), le très attendu Miroir de nos peines, troisième et dernier volet de la trilogie Les enfants du désastre (qui comprend Au revoir là-haut et Couleurs de l’incendie), les nouveaux romans de Daniel Pennac, Erik Orsenna, Régis Jauffret, Linda Lé etc.  et surtout le spectaculaire et envoûtant Vie de Gérard Fulmard de Jean Echenoz .

Venez les découvrir à la librairie dès maintenant !

Miroir de nos peines, Pierre Lemaitre

Miroir de nos peines
Pierre Lemaitre
Albin Michel
Date de parution : 2 Janvier 2020
ISBN: 9782226392077, 544 pages, 22.90 €

Après Au revoir là-haut et Les couleurs de l’incendie, voici le très attendu troisième et dernier volet de la trilogie, Les enfants du désastre. Peu de lien avec les deux précédents volumes hormis la présence d’un des personnages principaux qui apparaissait dans le deuxième tome de la trilogie, ce dernier livre est tout aussi prenant, peut-être aussi parce qu’il parle d’une période douloureuse de notre histoire qui reste encore, pour beaucoup de français, un sujet sensible et polémique. PPB

“Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu’elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d’une période sans équivalent dans l’histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches… Et quelques hommes de bonne volonté. Il fallait toute la verve et la générosité d’un chroniqueur hors pair des passions françaises pour saisir la grandeur et la décadence d’un peuple broyé par les circonstances. Secret de famille, grands personnages, puissance du récit, rebondissements, burlesque et tragique… Le talent de Pierre Lemaitre, prix Goncourt pour Au revoir là-haut, est ici à son sommet.” (Note de l’éditeur)

Vie de Gérard Fulmard, Jean Echenoz

Vie de Gérard Fulmard
Jean Echenoz
Éditions de Minuit
Date de parution : 3 janvier 2020
ISBN : 9782818049174, 304 pages, 15.25€

Drôle de bonhomme que ce Gérard Fulmard, héros du tout nouveau livre de Jean Echenoz. Ancien steward débarqué et renvoyé par la compagnie qui l’employait à la suite d’un incident, Gérard Fulmard, petit gros sans envergure, a vécu toute sa vie rue Erlanger, une petite rue triste comme le XVIème arrondissement de Paris en compte beaucoup. Désoeuvré, sans idée et ambition précises, il s’improvise détective et se trouve embarqué dans une histoire sombre, mais souvent drôle, dont les protagonistes sont les dirigeants d’un petit parti politique. Entre tragédie grecque et roman policier, Jean Echenoz s’est à l’évidence probablement beaucoup amusé en écrivant ce récit libre de toutes conventions. Superbement construit, avec vie de Gérard Fulmard vous retrouverez  le détachement et le sens de la dérision qui caractérise le style narratif de Jean Echenoz. cependant, pour la première fois, selon l’auteur lui même, il parle à la première personne, comme si ce Gérard Fulmard, cet homme désabusé qui regarde, non sans humour, passer la vie, c’était un peu lui. PPB

Tu seras un homme mon fils, Pierre Assouline

Tu seras un homme mon fils
Pierre Assouline
Albin Michel
Date de parution : 9 janvier 2020
ISBN : 9782072791628, 304 pages, 21.80€

C’est l’histoire d’un poème…
À la veille de la Première Guerre mondiale, Louis Lambert, jeune professeur de lettres dans un lycée parisien, rencontre par hasard dans le sud de la France son auteur favori : Rudyard Kipling, le romancier adulé du Livre de la jungle et du fameux «If…» que les Français connaîtront bientôt sous le titre «Tu seras un homme, mon fils».” Pierre Assouline

Pierre Assouline a sans aucun doute révolutionné l’art de la biographie. Il a en effet le grand talent de toujours trouver un ingénieux et original angle, l’histoire des Rothschild  vu par les yeux d’un portrait peint par Ingres (Le portrait), les derniers mois du régime de Vichy par le regard distancié du majordome des Hohenzollern (Sigmaringen) etc., afin de nous faire entrer de plein pied dans la vie de ceux dont il écrit la biographie. Mêlant romanesque et faits réels avec beaucoup d’habileté, il nous fait comprendre, approcher, mieux qu’une biographie classique, le personnage et le monde dans lequel il a vécu. Pour relater  les trente-cinq dernières années de la vie de Kipling, années assombries par la mort brutale de son fils, à l’âge de 18 ans, lieutenant de l’armée anglaise pendant la Grande Guerre en 1915, Pierre Assouline choisi de faire parler un personnage imaginaire. Un professeur de français au Lycée Janson de Sailly, grand admirateur de Kipling n’a de cesse d’approcher le grand homme pour obtenir l’autorisation de faire une nouvelle traduction du très célèbre poème “If”. Plus qu’une biographie, le nouveau livre de Pierre Assouline nous parle des rapports entre un père et son fils mais aussi d’un sujet qui lui tient très à coeur, la traduction en français de poèmes. PPB

Le consentement, Vanessa Springora

Le consentement
Vanessa Springora
Grasset
Date de parution : 2 janvier 2020
ISBN : 9782246822691, 216 pages, 19.62€

 « Depuis tant d’années, je tourne en rond dans ma cage, mes rêves sont peuplés de meurtre et de vengeance. Jusqu’au jour où la solution se présente enfin là, sous mes yeux, comme une évidence. Prendre le chasseur à son propre piège. L’enfermer dans un livre. » Vanessa Springora

 J’ai toujours trouvé très étonnant que Gabriel Matzneff, qui non seulement ne s’est jamais caché de ses agissements pédophiles mais en a nourri ses livres, ait bénéficié jusqu’à ce jour d’une impunité quasi totale, comme si son statut d’écrivain l’immunisait de toute critique ou jugement. Pendant des années ce personnage détestable a trainé ses guêtres de plateaux de télévision en studios de radio sans que personne, ou si peu de gens, y trouve à redire. Le consentement, le courageux récit de Vanessa Springora, décrit la réalité crue, sordide et les séquelles terribles de ce que l’écrivain tentait de faire passer pour une touchante idylle romantique, histoire qu’il s’est fait alors fort d’exploiter pour en faire un livre. PPB

« Plus de trente ans après les faits, Vanessa Springora livre ce texte fulgurant, d’une sidérante lucidité, écrit dans une langue remarquable. Elle y dépeint un processus de manipulation psychique implacable et l’ambiguïté effrayante dans laquelle est placée la victime consentante, amoureuse. Mais au-delà de son histoire individuelle, elle questionne aussi les dérives d’une époque, et la complaisance d’un milieu aveuglé par le talent et la célébrité. » (Note de l’éditeur)

La loi du rêveur, Daniel Pennac

La loi du rêveur
Daniel Pennac
Collection blanche, Gallimard
Date de parution : 3 janvier 2020
ISBN : 9782072879388, 176 pages, 18.53€

Il y a cent ans naissait Federico Fellini. Daniel Pennac, grand admirateur du cinéaste lui rend hommage, mettant en avant ce qui a rythmé et probablement conditionné sa vie : le rêve. Fellini, qui a suivi longtemps une analyse avec un disciple de Jung, notait tous ses rêves. En fait de notes, Fellini, qui a commencé sa carrière comme illustrateur, dessinait ses rêves (certains d’entre vous se souviennent peu-être de la magnifique exposition de ses dessins qui s’est tenue, il y a déjà pas mal d’années au Jeu de Paume). Daniel Pennac, nous livre ici un assez étonnant (et réussi) roman ou le suspens nait non de l’agissement des personnages mais de leurs sensations, de leur ressenti. Dans un entretien publié par Gallimard à l’occasion de la sortie de son livre, Daniel Pennac cite Lacan : “Le réél, c’est ce qui cloche“. Selon Pennac, le rêve, et la création qui peut en découler, permettrait dès lors de remettre de l’ordre dans Le réel. PPB

«L’ampoule du projecteur a explosé en plein Fellini. Minne et moi regardions Amarcord du fond de notre lit.
— Ah! Non! Merde!
J’ai flanqué une chaise sur une table et je suis monté à l’assaut pour changer l’ampoule carbonisée. Explosion sourde, la maison s’est éteinte, je me suis cassé la figure avec mon échafaudage et ne me suis pas relevé. Ma femme m’a vu mort au pied du lit conjugal. De mon côté je revivais ma vie. Il paraît que c’est fréquent. Mais elle ne se déroulait pas exactement comme je l’avais vécue.» Daniel Pennac

Je ne répondrai plus jamais de rien, Linda Lê

Je ne répondrai plus jamais de rien
Linda Lê
Collection La bleue, Stock
Date de parution : janvier 2020
ISBN : 9782234088924, 144 pages, 18.53€

Une femme s’adresse à sa mère. Sa mère qui vient de mourir, sa mère qui répétait, les derniers mois de sa vie, comme un refrain de liberté : Je ne répondrai plus jamais de rien. Quelles raisons, quels mystères justifiaient cette phrase obstinée ? Linda Lê explore les rapports qui lient une mère et sa fille, abandonnées par un « mari » qui a refusé d’être un « père ». Cet homme n’a jamais renoncé à son amante, additionnant le mensonge à l’esquive ou la tricherie. Comment répondre à la rivalité ? Comment ne pas céder à la mélancolie destructrice, relever le défi, refuser la défaite ? C’est l’histoire d’un homme qui conquiert avant de fuir. C’est l’histoire d’une femme qui semble avoir pardonné, parce qu’il est si difficile d’aimer. C’est l’histoire d’une fille qui se rebelle et cherche la vérité. C’est enfin l’histoire d’Adrien, le compagnon présent, traducteur et peintre bienveillant, un homme qui est là. Par ce quatuor de personnages, Linda Lê nous donne un condensé de l’humanité, décrivant les émotions les plus secrètes, éclairant les instincts de survie. Écrire comme acte libératoire. (Note de l’éditeur)

Papa, Régis Jauffret

Papa
Régis Jauffret
Collection cadre Rouge, Seuil
Date de parution : 2 janvier 2020
ISBN : 9782021450354, 208 pages, 20.71€

Livre d’un écrivain sur son père, celui de Régis Jauffret se distingue cependant des autobiographies parues ces derniers temps, comme le livre magnifique pour autant, de Metin Arditi ou celui de Jean-Luc Coatalem par exemple, en ce qu’il s’agit ici en grande partie d’une fiction. Regardant un documentaire à la télévision sur Vichy, Régis Jauffret voit apparaitre sur l’écran un homme menotté sortant d’un immeuble entre deux gestapistes. Il reconnait son père. L’immeuble est celui de son enfance situé dans une rue de Marseille qui porte le nom d’un de ses ancêtres, Marius Jauffret. À partir de cet événement, incroyablement romanesque, Régis Jauffret raconte. Comme souvent, le livre est d’abord un moyen de raconter sa propre histoire, celle d’un enfant sensible et malheureux. Interrogation sur sa naissance et sur ce qu’a été son enfance, Régis Jauffret se réinvente et s’invente des parents, un père tel qu’il l’aurait souhaité. Avec la virtuosité qui caractérise son style, Régis Jauffret mêle le vrai et l’imaginaire et nous livre ici un récit prenant, qui nous va droit au coeur. PPB

Anne-Marie la beauté, Yasmina Réza

Anne-Marie la beauté
Yasmina Réza
Flammarion
Date de publication : 8 janvier 2020
ISBN : 9782081480476, 96 pages, 13.08€

Deux amies comédiennes. L’une, Giselle, charismatique et belle, égocentrique attire les hommes et joue de son pouvoir de séduction. L’autre, Anne-Marie, intelligente et sensible, tragédienne de talent, n’a pas les atouts physiques de Giselle son amie de toujours. Giselle meure et Anne-marie raconte. Une belle et sensible histoire sur l’amitié, l’amour et l’égoisme. Ce court récit doit être prochainement adapté pour le théâtre. PPB

Briser en nous la mer gelée, Erik Orsenna

Briser en nous la mer gelée
Erik Orsenna
Collection Blanche, Gallimard
Date de parution : 3 janvier 2020
ISBN : 9782072851506, 64 pages, 23.98€

Avec Il faut briser en nous la mer gelée (formule empruntée à Franz Kafka), Erik Orsenna, après une série d’écrits politiques et historiques revient au roman, à l’autofiction pour parler dans le langage d’aujourd’hui. Roman sur l’amour, l’amour rencontré à nouveau à l’aube de la vie, après plusieurs mariages. Le livre est souvent drôle particulièrement quand Erik Orsenna décrit les réactions et commentaires de l’entourage des futurs mariés que sucite ce remariage « sur le tard ». PPB

«Voici l’histoire d’un amour fou. Et voici une lettre, une longue lettre envoyée à Madame la Juge, Vice-Présidente aux affaires familiales. En nous divorçant, Suzanne et moi, le 10 octobre 2011, elle a soupiré : “Dommage, je sentais beaucoup d’amour en vous.” Comme elle avait raison! Mais pour nous retrouver, pour briser en nous la mer gelée, il nous aura fallu voyager.
Loin en nous-mêmes, pour apprendre à ne plus trembler. Et loin sur la planète, jusqu’au Grand Nord, vers des territoires d’espions d’autant plus invisibles que vêtus de blanc, dans la patrie des vieux chercheurs d’or et des trésors perdus, refuge des loutres de mer, des libraires slavophiles et des isbas oubliées. Le saviez-vous ? Tout est Géographie. Qu’est-ce qu’un détroit, par exemple le détroit de Béring ? Un bras de mer resserré entre deux continents. À l’image exacte de l’amour. Et c’est là, entre deux îles, l’une américaine et l’autre russe, c’est là que court la ligne de changement de date. Après L’Exposition coloniale, après Longtemps, l’heure était revenue pour moi de m’embarquer pour la seule exploration qui vaille : aimer.»
Erik Orsenna.

Un automne avec Flaubert, Alexandre Postel

Un automne avec Flaubert
Alexandre Postel
Collection Blanche, Gallimard
Date de parution : 3 janvier 2020
ISBN : 9782072850202, 144 pages,

«1875 : à cinquante-trois ans, Gustave Flaubert se considère comme un homme fini. Menacé de ruine financière, accablé de chagrins, incapable d’écrire, il voudrait être mort. Il décide de passer l’automne à Concarneau, où un savant de ses amis dirige la station de biologie marine. Là, pendant deux mois, Flaubert prend des bains de mer, se promène sur la côte, s’empiffre de homards, observe les pêcheurs, regarde son ami disséquer mollusques et poissons. Un jour, dans sa petite chambre d’hôtel, il commence à écrire un conte médiéval d’une grande férocité – pour voir, dit-il, s’il est encore capable de faire une phrase…À partir de ces éléments avérés, j’ai imaginé le roman de son oisiveté, le rêve de sa rêverie, la légende de sa guérison. Cela aurait pu s’appelerGustave terrassant le dragon de la mélancolie.» Alexandre Postel

Crève, Ducon, mémoires de François Cavanna

Crève, Ducon
Mémoires de François Cavanna
Collection Blanche, Gallimard
Date de parution : 16 Janvier 2020
ISBN : 9782072861239, 240 pages, 20.16€

“Ce volume, conçu comme une suite à Lune de miel, est le dernier livre sur lequel Cavanna a travaillé avant de mourir. Sans doute y aurait-il apporté quelques ajouts ou modifications de détail, mais on peut le considérer comme une œuvre aboutie.
Composé, comme l’était Lune de miel, de chapitres assez brefs, le livre regroupe souvenirs et anecdotes qui évoquent à la fois la fin de vie de l’auteur et son passé (Charlie Hebdo, le S.T.O…). On y retrouve avec bonheur la gouaille réjouissante de Cavanna, sa grande gueule, ses coups de colère, ses élans d’affection, sa passion de la langue et de la littérature : un écrivain, un vrai. Le titre reprend les derniers mots du texte, pleins de rage et d’amour de la vie au moment de lâcher la rampe.” (Note de l’éditeur)

Memory Lane, Patrick Modiano, Illustrations de Pierre Le-Tan

Memory Lane
Patrick Modiano, illustrations de Pierre Le-Tan
Collection La Bleue, Stock
Date de parution : novembre 1981/8 janvier 2020
ISBN : 9782234088726, 144 pages, 16.24€

Quel plaisir de retrouver ce texte de Patrick Modiano. Écrit en 1979 et publié pour la première fois en 1980, Patrick Modiano a alors 35 ans et déjà reçu le prix Goncourt en 1978 pour Rue des boutiques obscures. Memory Lane  sera publié à nouveau l’année suivante accompagné des illustrations de Pierre Le-Tan. Ce dernier aura eu tout juste le temps avant sa mort l’année dernière de revoir cette nouvelle édition. Texte empreint de nostalgie et de détachement, ce court texte contient tous les ingrédients de la musique et du style si particulier qui font de la prose de Patrick Modiano une des langues les plus attachantes et les plus belles de la littérature contemporaine. La petite bande promène son spleen, dans Paris, bel appartement de l’avenue Paul Doumer, bar chic comme ceux des films en noir et blanc de Melville ou Verneuil, mais aussi en villégiature dans une belle villa de la côte, une maison de campagne ou un chalet en Autriche. Désoeuvré, d’une élégance lymphatique, le “petit groupe”, des débuts de la nuit à l’aube, traine sont mal de vivre, calme et feutré. PPB

Biographie

Camus, des pays de la liberté, Vincent Duclert

Camus, des pays de la liberté
Vincent Duclert
Stock
Date de parution :  8 janvier 2020
ISBN : 9782234086425, 303 pages, 23.98€

« Êtes-vous un intellectuel de gauche ?
  Je ne suis pas sûr d’être un intellectuel… Quant au reste, je suis pour la gauche, malgré moi et malgré elle. »
(Entretien du 14 décembre 1959, Albert Camus avec François Meyer, université d’Aix en Provence)

Il y a 60 ans, le 4 janvier 1960 mourrait Albert Camus dans un accident de voiture. 2020 sera donc l’ année Camus : beaucoup de rééditions et de livres sur lui pour cette célébration. Longtemps perçu comme un naïf, un idéaliste, critiqué par la majeure partie des intellectuels de son temps dominés alors par la doctrine post-moderniste et surtout par l’existentialisme (et les oukases de Jean-Paul Sartre son grand rival), Camus est aujourd’hui regardé comme un philosophe à part entière, humaniste visionnaire. Hérault de la liberté et ardent défenseur de la paix, il a combattu le totalitarisme sous toutes ses formes y compris celui des intellectuels doctrinaires et d’une gauche complaisante et aveugle qui n’a pas su voir la dérive communiste de l’URSS et celles d’autres régimes qui lui étaient inféodés. PPB

“Pour mieux comprendre Camus, Vincent Duclert ouvre des archives familiales, notamment le récit de la toute dernière intervention publique de Camus qu’a menée son propre grand-oncle, François Meyer. Vincent Duclert revisite enfin les pays dont Camus a su donner une âme autant qu’un destin, celui de la liberté, de la vérité et du courage. Fondé sur la relecture de ses écrits notamment politiques, ce livre se veut hommage réfléchi à une pensée française autant qu’internationale, qui demeure de notre temps.” (Note de l’éditeur)

Inédits

Pas de défaite pour l’esprit libre, écrits politiques inédits (1911-1942) Stefan ZWEIG, préface de Laurent SEKSIK

Stefan Zweig, écrits politiques inédits
Préface de Laurent Seksik
Annoté et traduit de l’allemand par Brigitte Cain-Hérudent
Albin Michel
Date de parution : 9 janvier 2020
ISBN : 978-2226440730, 352 pages, 24.96€

“Ma voix va s’efforcer d’être celle des quarante ou cinquante millions de victimes dont la voix, en Europe centrale, est étouffée, étranglée. […] Vous savez tous comment la tragédie a commencé. Ce fut quand surgit en Allemagne le national-socialisme, dont la devise fut dès le premier jour : étouffer. » Voyageur infatigable, passionné de littératures et de cultures étrangères, Stefan Zweig partageait avec les grands intellectuels de son temps un pacifisme actif et des rêves humanistes. Face à la montée du nazisme et à l’éclatement de la Seconde Guerre mondiale, qui le contraignirent à l’exil et à l’errance, il n’eut de cesse de lutter contre l’effondrement de l’Europe. Articles, chroniques et essais inédits écrits par Stefan Zweig entre 1911 et 1942, autant de précieux fragments disparus ou encore oubliés qui reflètent l’actualité mouvante de toute une époque et nue et nous font découvrir, à saut et à gambades, les ressorts intimes d’une écriture engagée. ” (Note de l’éditeur)

Les événements et activités de l’Échappée Belle

 

 

Pierre Assouline

Vendredi 31 janvier 2020
à 19:00 heures

Keizersgracht 529
1017DP Amsterdam

Pour cette première soirée au 529 en 2020, nous avons le très grand plaisir d’accueillir Pierre Assouline qui viendra nous parler de son tout nouveau livre, publié ce mois de janvier, consacré à Rudyard Kipling, Tu seras un homme mon fils. 

À la veille de la Première Guerre mondiale, Louis Lambert, jeune professeur de Lettres dans un lycée parisien, rencontre par hasard dans le sud de la France son auteur favori : Rudyard Kipling, le romancier adulé du Livre de la Jungle. Kipling est alors le plus célèbre écrivain de l’empire britannique, prix Nobel de littérature, mais surtout l’auteur du fameux poème « If… », que les Français connaîtront bientôt sous le titre « Tu seras un homme, mon fils ».

Louis Lambert, qui rêve depuis des années d’en donner lui-même la traduction idéale, tente d’obtenir l’autorisation de l’auteur qu’il admire. Une amitié inattendue va naître entre les deux hommes, vite assombrie par la disparition de John, le fils de Kipling, qui meurt au combat dans les tranchées. (…) Jusqu’où un père est-il responsable du destin de son fils ? Un poème peut-il être la clé de toute une vie ? Pierre Assouline, en nous plongeant dans les indices disséminés et parfois dissimulés par Kipling tout au long de sa vie et dans l’Histoire commune du Royaume-Uni et de la France, fait la vérité sur le drame, qui changea à jamais le cours de l’existence d’un des auteurs les plus lus au monde. Un roman palpitant où l’on voit un génie soudain broyé par son idéal, et un poème de quelques lignes se transformer en tragique prémonition.

Lien de réservation

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit.

Le nombre des participants étant limité, merci de réserver vos places dès que possible. Les places annulées moins de sept (7) jours avant la soirée littéraire ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report.

Cette soirée est organisée en association avec la librairie Le Temps Retrouvé.

Cette année deux nouvelles activités vous sont proposées à La Maison de l’Échappée Belle :
– une série d’ateliers bibliques, animés, une fois par mois, un jeudi soir, par Richard Bennahamias, théologien et ancien pasteur de l’Église Wallonne d’Amsterdam, et
– un club de lecture qui se réunira environ toutes les six semaines, un mercredi après-midi .
Le lancement de ces deux activités nouvelles répondent à des demandes qui nous ont été faites au cours de l’année passée.

Atelier biblique

(Le premier manuscrit araméen du Livre d’Hénoch, manuscrit dit de Qumran)

Lire et comprendre la bible

Avec Richard Bennahmias

Théologien, ancien pasteur de l’Église Wallonne d’Amsterdam

Jeudi 13 février 2020
de 18:30 à 20:30 heures

Maison de l’Échappée Belle
Spiegelgracht 2aNous avons le grand plaisir de vous annoncer que Richard Bennahmias, théologien accompli et ancien pasteur de l’Église wallonne d’Amsterdam, animera plusieurs ateliers bibliques consacrés à une lecture non religieuse et sécularisée de la Bible. Le premier atelier se tiendra à la Maison de l’Échappée Belle le jeudi 13 février 2020. Une série d’ateliers suivra à raison d’un atelier par mois.

La Bible : un phénomène littéraire singulier

Une Introduction à une lecture sécularisée de la Bible.

Avant d’aborder la lecture des textes de nature mythologique du livre de la Genèse, l’atelier se propose de faire un point rapide sur le contenu global de la Bible, sur ses origines, sur l’histoire de sa rédaction et de sa transmission. De quoi la bibliothèque biblique est-elle constituée ? Comment s’est-elle constituée, à partir de quelles sources ? Comment est-elle arrivée jusqu’à nous ? Y a-t-il une connaissance scientifique de la Bible ?

– Une bibliothèque classée selon un critère « historique »

– Un phénomène d’écriture collective en réseau s’étendant sur plusieurs siècles : le la bibliothèque identitaire d’un petit peuple à l’imposition de sa valeur universelle

– Du primat de la parole à celui de l’écriture.

– La lente invention d’un dieu unique et universel

Rendez-vous donc, pour ce premier atelier biblique,  le jeudi 13 février à 18:30 à 20:30 heures à la Maison de l’Échappée Belle !

Réservez vos places sur Eventbrite.

Lien de réservation

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit.

Le nombre des participants étant limité, merci de réserver vos places dès que possible. Les places annulées moins de sept (7) jours avant la date de l’événement ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report.

Le club de lecture de la Maison de l’Échappée Belle

(Image ActuSF, club de lecture de Montreuil/Bibliothèque de Montreuil, janvier 2020)

En 2020, rejoignez le club de lecture de l’Echappée Belle pour une année de littérature et de rencontres !

Mercredi 22 janvier 2020 de 15h00 à 16h30
Réunion de présentation, d’information et
choix du premier livre

L’Echappée Belle vous propose pour cette nouvelle année 2020 un club de lecture francophone ! Il sera animé par plusieurs bénévoles de la fondation, dont des lectrices avisées et une professeure de lettres.  Trois réunions sont prévues dans un premier temps. Une première séance sera consacrée à la lecture d’un livre de littérature contemporaine que nous choisirons ensemble et dont nous discuterons. La seconde séance permettra à chaque participant de présenter son livre préféré aux membres du club. La dernière séance sera dédiée à un sujet à définir ensemble : romans policiers, poésie, romans historiques, biographies etc.

Pour nous rejoindre, c’est très simple :

Etape 1 : Venez à la séance d’introduction le 22 janvier 2020

Le mercredi 22 janvier 2020 de 15h à 16h30, vous êtes invités à une séance d’introduction à notre club de lecture. N’hésitez pas à venir à notre rencontre pour prendre connaissance du programme et des bénévoles qui animeront les sessions. Vous aurez l’occasion de participer au choix du premier livre !

Etape 2 : Participez aux 3 séances du Club de Lecture de la Maison de l’Echappée Belle.

Le club de lecture de l’Echappée Belle, c’est 3 séances de 2h programmées entre février et juin, les mercredis après-midis. Ces séances se tiennent à la Maison de l’Echappée Belle autour d’un café ou d’un thé dans une ambiance conviviale, au Spiegelgracht 2A, 1017 JR Amsterdam. Un forfait de 20 euros vous est demandé pour l’ensemble des 3 séances, la séance d’introduction est gratuite.

En participant au club de Lecture de la Maison de l’Echappée Belle vous rejoindrez, si vous n’en faites pas déjà partie, la communauté grandissante des Amis et sympathisants de l’Echappée Belle.

La participation au club de lecture de l’Echappée Belle vous permet d’obtenir le prix d’ami/prix réduit pour un des événements de la fondation, qui seront nombreux cette année. Vous aurez sûrement l’occasion de rencontrer un des auteurs lus ou évoqués pendant les séances !  Consultez notre site ou notre page Facebook pour plus d’informations. https://www.echappeebelle.nl/homepage/pourquoi-lechappee-belle/

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions à l’adresse suivante : info@echappeebelle.nl

Nous sommes impatients de vous rencontrer !

L’Échappée Belle reçoit le soutien de l’Institut français des Pays-Bas, du ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, du Prins Bernhard Cultuurfonds, de BNP Paribas et de KZ 529 BV.