img-book
ISBN: 9782800170695

Ptirou

de : Yves Sente, Verron,

16.50 

Quantité
Rencontre avec l'auteur
avatar-author
    1964
    Yves Sente est né en octobre 1964 à Uccle dans la banlieue de Bruxelles. Scénariste de séries de bande dessinée à succès et pilier du groupe Médias Participations, il enchaine les reprises comme Blake et Mortimer, Thorgal et bientôt XIII, tout en réalisant des projets plus personnels comme le Janitor dont le T.3 est paru cet hiver ou la Vengeance du Comte Skarbek dont une intégrale est parue en décembre. Bercé dans sa jeunesse par les classiques de la bd franco-belge, Yves Sente suit des études de gestion et de droit à Bruxelles, Louvain-la-Neuve et Chicago. Diplômé, il entre aux éditions du Lombard où il devient rédacteur en chef de plusieurs magazines en 1991, intègre le comité de direction en 1992 et est nommé directeur éditorial en 1993. Il lance notamment les collections Signé, Troisième Vague, Troisième degré, Polyptyque, Petits Délires et Portail que l’éditeur décide aujourd’hui d’arrêter pour se concentrer sur la marque principale. En 2008, il abandonne ce poste pour prendre le titre moins absorbant de directeur littéraire. Depuis 1999, il s’est aventuré dans le métier de scénariste BD. Il est ainsi retenu pour la poursuite de la série Blake et Mortimer en alternance avec Jean Van Hamme et signe quatre épisodes. Par ailleurs, il a été choisi comme successeur de Jean Van Hamme, dont il est presque voisin, pour la série Thorgal. Son premier triptyque se terminera en fin 2010. Enfin, il travaille sur une suite de la série XIII avec William Vance. En 2007, il a lancé avec François Boucq un thriller dans le monde catholique le Janitor dont le T.3 est sorti en novembre dernier. Avec Grzegorz Rosinski il a également signé le diptyque dans le domaine de la peinture au 19e siècle la Vengeance du Comte Skarbek qui vient de sortir en intégrale. Yves Sente poursuit à son rythme une belle carrière dans le 9e art.Texte et photo © Manuel F. Picaud/Auracam.com
    Livres deYves Sente
    Rencontre avec l'auteur
    avatar-author
      1962

      Laurent Verron est né à Grenoble le 25 mai 1962. En 1985, il débute dans la vie active comme maquettiste dans une agence de publicité. Autodidacte, il affiche des influences différentes de nombre de ses confrères.  Il ne sait pas encore que si Franquin, Morris, Peyo et Roba ont fait de la bande dessinée, c’est en pensant d’abord à l’oncle Walt. Son premier coup de foudre franquinien se situe à l’époque du " Trombone illustré". L'envie de faire de la bande-dessinée ne le quittera plus. Ayant appris que Jean Roba, le créateur de " Boule et Bill ", cherchait un collaborateur, il lui adresse sa candidature et quelques-uns de ses dessins. A son grand étonnement ("À l’époque, je dessinais comme un réverbère…" dit-il) son travail est remarqué. Il rencontre alors Roba à Bruxelles. Le courant passe bien entre les deux hommes. "  Jean Roba lui confie, sans restriction, le destin de ses héros Boule et Bill. Le premier album de "Boule et Bill" signé Verron sort en 2003 mais il se consacre désormais à des histoires plus personnelles: la publication de Fugitifs sur Terra II, marque une nouvelle étape dans sa carrière de dessinateur. Réalisé en étroite collaboration avec Cric - Verron alimente le scénario en idées et en propositions - ainsi qu'avec Anne-Marie Ducasse, la coloriste, "Fugitifs" lui permet de créer une véritable série pour tout public et de renouer avec sa vision d'une bande dessinée intemporelle, capable d'enchanter petits et grands...

      Texte et photo © Dargaud
      Livres deVerron
      Aperçu général

      Avec pour toile de fond un paquebot voguant vers New York a travers tempêtes, mouvements sociaux et l’arrivée imminente d’une guerre mondiale, se croisent dans ”Il s’appelait Ptirou” les routes du dessinateur Rob-Vel et d’un ingénieux mousse. Sente et Verron dépeignent au sein d’une intrigue douce-amère la fortuite rencontre dont l’artiste s’inspirera pour créer le plus célèbre des grooms belges…que l’on retrouve encore ce mois-ci dans ”Le Maître des hosties noires”, conclusion du diptyque initié en 2014 avec ”La femme-léopard”. Le trait néo-classique de Schwartz et la plume de Yann propulsent Spirou et ses amis dans une dynamique et haute en couleurs équipée Congolaise. (La Lettre du Temps Retrouvé, janvier 2018)

      IL S’APPELAIT PTIROU

      C’est une surprenante et dramatique histoire que celle qui fut contée le soir de ce Noël 1959, dans une demeure de la banlieue de Charleroi. Réunis auprès de leur oncle Paul, trois enfants impatients réclament un récit, lequel sera inspiré d’un épisode vieux de presque trente ans… La Grande Dépression fait rage à cette époque malmenée : tensions sociales, grèves et conflits sont le lot quotidien des entreprises industrielles. Celle de Henri de Sainteloi, grand patron de la Compagnie Générale Transatlantique, ne fait pas exception à la règle. Poussé par ses actionnaires à renégocier les frais de locations des quais, Monsieur de Sainteloi doit se rendre à New York et en profite pour y emmener sa fille unique, Juliette, ravissante enfant atteinte d’une grave insuffisance cardiaque. À des kilomètres de Paris, sur les rives pluvieuses de la Seine, le cirque Marcolini est en deuil : Madly, sa trapéziste vedette, est victime d’un tragique accident qui force Ptirou, son fils, à quitter les saltimbanques pour tenter sa chance en Amérique, là où dit-on tout est possible à qui poursuit ses rêves. Sur le paquebot en partance pour le Nouveau Continent, voici l’histoire d’une improbable rencontre, d’une aventure bouleversante. (Site des éditions DUPUIS)

      Détails

      ISBN: 9782800170695
      Éditeur: Dupuis
      Date de publication: 2017
      Nombre de pages: 80