img-book
ISBN: 978-2070145973
Catégorie :

Mémoire de fille

de : Ernaux Annie

15.00 

Quantité
Rencontre avec l'auteur
avatar-author
    1940
    Annie Ernaux est Née à Lillebonne (Seine-Maritime), le 01/09/1940Agrégée et professeur de lettres modernes maintenant à la retraite, Annie Ernaux a passé son enfance et sa jeunesse à Yvetot, en Normandie.Elle est née dans un milieu social plutôt modeste : ses parents étaient d’abord ouvriers, ensuite petits commerçants. Contrairement à ses parents, Annie Ernaux allait régulièrement à l’école et apprenait bien. Elle a fait ses études à l’université de Rouen.Elle est successivement devenue institutrice, professeure certifiée puis agrégée de lettres modernes. Elle a enseigné au début des années 70 au collège d’Evire à Annecy.En 1984 elle a obtenu le prix Renaudot pour un de ses ouvrages à caractère autobiographique, "La Place".Très tôt dans sa carrière littéraire, Annie Ernaux a renoncé à la fiction pour revenir inlassablement sur le matériau autobiographique constitué par son enfance dans le café-épicerie parental d’Yvetot.À la croisée de l’expérience historique et de l’expérience individuelle, son écriture, dépouillée de toute fioriture stylistique, dissèque l’ascension sociale de ses parents (la Place, la Honte), son adolescence (Ce qu’ils disent ou rien), son mariage (la Femme gelée), son avortement (l’Événement), la maladie d’Alzheimer de sa mère (Je ne suis pas sortie de ma nuit), puis la mort de sa mère (Une femme), son cancer du sein (l’Usage de la photo, en collaboration avec Marc Marie).Elle écrit sur (mais non pas dans) la langue de ce monde ouvrier et paysan normand qui a été le sien jusqu’à l’âge de dix-huit ans, âge auquel elle a commencé, à son tour, à s’élever socialement.Elle a aussi écrit "L’Écriture comme un couteau" avec Frédéric-Yves Jeannet.Son texte "Passion simple" a été créé au théâtre en juillet 2007 par la Compagnie des temps venus, interprété par Carole Bouillon et mis en scène par Zabo.(Source : Wikipedia)
    Livres deErnaux Annie
    Aperçu général

    De Annie Ernaux
    Dans « Mémoire de fille », paru au mois d’avril en Collection Blanche chez Gallimard, Annie Ernaux scrute, analyse, avec une incroyable acuité, les sentiments complexes et contradictoires qu’une adolescente, “femme” en devenir, vit et ressent au plus profond de son corps. Comme notre petit Marcel, Annie Ernaux, dans un style en tout différent, nous fait pourtant aussi fortement ressentir les troubles de l’âme, comme si nous étions nous mêmes son personnage. Cette sensation que « la réalité des autres » peut submerger, que l’on peut être emporté « dans le désir et la volonté d’un seul autre », nous l’avons probablement tous, à un moment de notre vie, ressentie. Avec « Mémoire de Fille », Annie Ernaux change la consistance de simples souvenirs, décors sans âme, en sensations vivantes et fortes. Il s’agit ni plus ni moins du processus “d’incarnation” décrit par Michel Henry, philosophe chrétien, disciple d’Edmund Husserl, philosophe allemand idolâtré par Jean-Paul Sartre . Selon Michel Henry, ” la chair seule nous permet de connaitre le corps”. Il ne s’agit pas, bien entendu, de la chair au sens matériel, biologique du terme, mais de la conscience physique d’une sensation. Par la magie des mots d’Annie Ernaux, le souvenir n’est plus un simple décor, distant et sans consistance, mais devient réalité, un “revécu” proche du processus de mémoire involontaire Proustien. C’est bien là la réussite du livre d’Annie Ernaux.
    (La Lettre du Temps Retrouvé, mai 2016)

    Détails

    ISBN: 978-2070145973
    Éditeur: Éditions Gallimard
    Date de publication: 01/04/2016
    Nombre de pages: 160