img-book
ISBN: 9782226441416
Catégorie :

Mauthausen

de : Iakovos Kambanellis

24.96 

Quantité
Rencontre avec l'auteur
avatar-author
    1922
    Iákovos Kambanéllis (grec moderne : Ιάκωβος Καμπανέλλης) né à Naxos le  et mort à Athènes le , est un écrivain, poète, dramaturge, réalisateur grec. Iakovos Kambanellis est né à Naxos le . En 1935, sa famille abandonna l’île pour s’installer à Athènes. Il dut travailler dès l'âge de quinze ans. D’ jusqu’au , il fut prisonnier au camp de concentration autrichien de Mauthausen. Dans les jours qui suivirent la libération du camp par l’armée américaine, il fut élu par les Grecs survivants représentant auprès du Comité qui prenait les dépositions et veillait au rétablissement physique et au rapatriement des prisonniers. Il aurait dû rentrer assez rapidement en Grèce, mais, bien que non-Juif, Kambanellis décida de rester avec ses compatriotes juifs dont le désir d’aller en Palestine était contrecarré par la politique britannique, si bien qu’il séjourna dans le camp libéré deux mois supplémentaires. Quelques mois après son retour en Grèce, il  eut ce qu’il considérait comme une révélation pour le théâtre en assistant à une représentation mise en scène par Karolos Koun (Κάρολος Κουν), artiste et intellectuel qui transforma la scène théâtrale grecque par ses approches dramaturgiques fondées sur la méthode Stanislavski. Le rescapé de Mauthausen devint dramaturge. Il mourut le  à 88 ans à Athènes, quelques jours après sa femme. (Source Wikipedia)
    Livres deIakovos Kambanellis
    Aperçu général

     

    Détails

    ISBN: 9782226441416
    Éditeur: Albin Michel
    Date de publication: 2 Janvier 2020
    Nombre de pages: 384 pages

    Press reviews:

    Paru pour la première fois en 1963, publié à nouveau en 1981 et en 1995 dans une dernière version augmentée et amendée, ce n'est pourtant qu'aujourd'hui que cet important texte a été traduit du grec en français (la traduction anglaise date de 1995 et la traduction allemande de 2010). Kambanellis, un des plus grands auteurs dramatiques grecs, est mort en 2011. Il aura passé deux années d'atroces souffrances physiques et morales, d'humiliations, à Mauthausen. Kambanellis rapporte, avec pudeur et distance, sans pathos aucun, les horreurs perpétrées dans ce camp de concentration et d'extermination, tristement célèbre pour la perversité et la cruauté des SS maîtres du camp. Ces atrocités, qui nous soulèvent à jamais le coeur et nous révulsent, sont bien connues et ce n'est pas ce qui rend ce récit capital.  Le plus intéressant, le plus passionnant, et qui constitue une part importante du récit, c'est ce qui s'est passé tout de suite après la libération du camp par les américains. Comment ce qui était quelques semaines plutôt l'antichambre de l'enfer est devenu un cocon à l'abri du monde, un refuge pour ces êtres brisés qui, malgré la monstruosité de leurs gardiens et les irréparables tortures qui leur auront infligées, ont recouvré toute leur humanité. Un témoignage essentiel, précisément d'une grande humanité, dénuée de haine et d'esprit de vengeance. (La Lettre du Temps Retrouvé, février 2020)