img-book
ISBN: 9782072858604

Le ciel par-dessus le toit

de : Nathacha Appanah

«Sa mère et sa sœur savent que Loup dort en prison, même si le mot juste c’est maison d’arrêt mais qu’est-ce que ça peut faire les mots justes quand il y a des barreaux aux fenêtres, une porte en métal avec œilleton et toutes ces choses qui ne se trouvent qu’entre les murs.
Elles imaginent ce que c’est que de dormir en taule à dix-sept ans mais personne, vraiment, ne peut imaginer les soirs dans ces endroits-là.» Le ciel par-dessus le toit

15.26 

Quantité
Rencontre avec l'auteur
avatar-author
    Nathacha Appanah née le 24 mai 1973 à Mahébourg, île Maurice, est une journaliste et romancière mauricienne.Ayant le créole mauricien comme langue maternelle, Nathacha Devi Pathareddy Appanah, dont la famille descend d'« engagés » indiens immigrés à Maurice, écrit en français. Elle travaille d'abord à l'île Maurice comme journaliste pour Le Mauricien et Week-End Scope. Elle s'installe en 1998 en France, où elle poursuit sa carrière de journaliste dans la presse écrite et en radio. Ses articles sont publiés dans Géo Magazine, Air France Magazine, Viva Magazine et elle fait des reportages pour la Radio suisse romande, RFI, France Culture.Son premier roman, Les Rochers de Poudre d’Or1, publié en 2003 aux Éditions Gallimard raconte l’épopée des travailleurs indiens venus remplacer les esclaves dans les champs de canne à sucre à l’île Maurice. Son deuxième roman Blue Bay Palace (Gallimard, 2004) donne à voir la schizophrénie d’une île Maurice entre l’image de la carte postale et une société très marquée par les classes, les castes et les préjugés.[interprétation personnelle]Dans La Noce d'Anna, publié en 2005 aux éditions Gallimard, la narratrice, tout en vivant la journée du mariage de sa fille, Anna, s’interroge sur la transmission entre mère et fille.
    À propos de ce livre
    Détails

    ISBN: 9782072858604
    Éditeur: Éditions Gallimard
    Date de publication: 22 août 2019
    Nombre de pages: 128

    Press reviews:

    " Après le succès de Tropique de la violence, en 2016, sur l’île française de Mayotte, la romancière Nathacha Appanah, originaire de Maurice, renoue avec un sujet qui l’occupe depuis toujours : la famille. L’amour que l’on essaie de se donner, le mal que l’on se fait et les traumatismes que l’on se transmet malgré nous. Porté par une écriture d’orfèvre, Le Ciel par-dessus le toit est en lice pour les prix Goncourt et Renaudot. Il nous plonge dans la tragédie de Phénix et ses deux enfants, Loup et Paloma. Le fils est en prison pour avoir causé un accident de voiture en tentant de rejoindre sa sœur. Leur mère leur a donné des noms d’animaux pour les protéger ; elle s’est choisi celui d’un oiseau qui renaît de ses cendres. Car avant, Phénix était une mini-Lolita, enfant adorable exposée sur scène par ses fiers parents. Puis elle s’est enfuie. Illuminé par cette héroïne à la fois punk et antique, le nouveau roman de Nathacha Appanah progresse par blocs d’émotions et de rêveries. Et infuse en nous, puissamment." Le Monde des livres, Gladys Marivat, 5 septembre 2019