img-book
ISBN: 9782072834332
Catégorie :

Féroces infirmes

de : Alexis Jenni

22.89 

Quantité
Rencontre avec l'auteur
avatar-author
    1963
    Alexis Jenni, né en 1963 à Lyon, est un écrivain français. Il reçoit le prix Goncourt le 2 novembre 2011 pour son premier roman publié, L'Art français de la guerre. Titulaire d'une agrégation, il exerçait en tant que professeur de sciences de la vie et de la Terre au lycée Saint-Marc de Lyon.
    Son intérêt pour l'histoire et le devenir de l'humanité l'a conduit à diriger un volume collectif sur "Le Monde au XXIIe siècle" (PUF, 2013) et à s'entretenir avec Benjamin Stora sur "Les Mémoires dangereuses" (Albin Michel, 2016). En 2015, il a publié "La Nuit de Walenhammes" (Gallimard), un polar fantomatique qui se déroule dans le nord industriel de la France et s'interroge sur les causes de sa déliquescence. (Source Babelio)
    Aperçu général

    « Je n’aimerais pas que mon père atteigne quatre-vingts ans. II en a soixante-quinze, il a bien vécu, je ne sais plus comment l’écouter, je ne sais plus comment lui parler, je ne veux plus l’entendre. Je ne veux pas sa mort, ce n’est pas ça, mais je ne sais pas comment faire pour que ça s’arrête. Quoi ? Ce qui brûle en lui, ce qui rayonne par sa parole. Que ça s’arrête, ce radotage, cette vitupération et cette hargne, que ça s’arrête ce récit de sa jeunesse violente qu’il radote à chaque tour avec de nouveaux détails, des détails cruels que je découvre. » Féroces infirmes, Alexis Jenni

    Détails

    ISBN: 9782072834332
    Éditeur: Éditions Gallimard
    Date de publication: 7 mars 2019
    Nombre de pages: 320

    Press reviews:

    La guerre et la politique, les choix, bons ou mauvais, de dirigeants trop éloignés du peuple pour le comprendre, Alexis Jenni y a consacré plusieurs livres, l'excellent L'art de la guerre en 2011 et plus récemment La Conquête des îles de la Terre Ferme en 2017. Ce nouveau livre parle de la guerre d'Algérie sous un angle original : la guerre telle qu'un jeune appelé devenu un vieillard grincheux et bilieux l'a vécue. Aigre et  vindicatif,  le vieillard ressasse et rumine sempiternellement une haine inextinguible. Vrai, féroce, glaçant, nous sommes loin de la vieille dame touchante de l'EPAHD des Gratitudes de Delphine de Vigan.