img-book
ISBN: 9782330146917

Arbre de l’oubli

de : Nancy Huston

Nancy Huston avec Arbre de l’oubli, raconte une saga familiale sur trois générations. Ce livre ne vous laissera pas indifférent. Constitué de courts chapitres, chacun consacré à un personnage, le recours constant au procédé du retour en arrière créé un rythme et une tension qui emportent le lecteur dans cette saga familiale entre les Étas-Unis et l’Europe.
Joël Rabenstein, intellectuel brillant, professeur d’anthropologie à Columbia est né d’une famille marquée par la Shoa. Lily Rose Darrington, protestante, d’origine irlandaise et anglaise, a vécu une enfance solitaire et douloureuse. Ils se rencontrent, s’aiment et se marient. Ils souhaitent ardemment avoir un enfant mais n’y parviennent pas. Shayna, leur fille, est née d’une mère porteuse. Shayna est fragile, sensible et très perturbée par les excès et les errements de la société américaine. Le féminisme, le statut de la femme, les violences qu’elles subissent dans une société essentiellement dominée par les hommes, un racisme quasi institutionnel, sont source, pour Shayna, d’interrogation mais aussi d’angoisse. Les origines de sa mère biologique, l’éducation humaniste qu’elle reçoit de ses parents, mais aussi son propre vécu d’enfant brillant, unique, adulé par son père, vont progressivement conduire Shayna à se révolter contre une société américaine injuste et raciste, dont la prospérité a été construite sur les cadavres des esclaves africains ” (…) quand les diplômés d’Harvard avancent solennellement le long des allées bordées d’arbres au milieu des vénérables bâtisses en briques recouvertes de lierre dans la paix de leur campus distingué, ils écrasent sous leurs pieds le crâne de plusieurs générations d’Africains-Américains (…)”(Page 279). Cette révolte, la colère insensée qu’elle suscite, finiront-elles par détruire Shayna ? L’arbre de l’oubli la sauvera-t-elle de ces voix intérieures qui l’obsèdent et la tuent, échappera-t-elle à ce cauchemar ? Vous ne le saurez qu’à la toute fin du livre ! PPB
Nancy Huston avec Arbre de l’oubli, raconte une saga familiale sur trois générations. Ce livre ne vous laissera pas indifférent. Constitué de courts chapitres, chacun consacré à un personnage, le recours constant au procédé du retour en arrière créé un rythme et une tension qui emportent le lecteur dans cette saga familiale entre les Étas-Unis et l’Europe.
Joël Rabenstein, intellectuel brillant, professeur d’anthropologie à Columbia est né d’une famille marquée par la Shoa. Lily Rose Darrington, protestante, d’origine irlandaise et anglaise, a vécu une enfance solitaire et douloureuse. Ils se rencontrent, s’aiment et se marient. Ils souhaitent ardemment avoir un enfant mais n’y parviennent pas. Shayna, leur fille, est née d’une mère porteuse. Shayna est fragile, sensible et très perturbée par les excès et les errements de la société américaine. Le féminisme, le statut de la femme, les violences qu’elles subissent dans une société essentiellement dominée par les hommes, un racisme quasi institutionnel, sont source, pour Shayna, d’interrogation mais aussi d’angoisse. Les origines de sa mère biologique, l’éducation humaniste qu’elle reçoit de ses parents, mais aussi son propre vécu d’enfant brillant, unique, adulé par son père, vont progressivement conduire Shayna à se révolter contre une société américaine injuste et raciste, dont la prospérité a été construite sur les cadavres des esclaves africains ” (…) quand les diplômés d’Harvard avancent solennellement le long des allées bordées d’arbres au milieu des vénérables bâtisses en briques recouvertes de lierre dans la paix de leur campus distingué, ils écrasent sous leurs pieds le crâne de plusieurs générations d’Africains-Américains (…)”(Page 279). Cette révolte, la colère insensée qu’elle suscite, finiront-elles par détruire Shayna ? L’arbre de l’oubli la sauvera-t-elle de ces voix intérieures qui l’obsèdent et la tuent, échappera-t-elle à ce cauchemar ? Vous ne le saurez qu’à la toute fin du livre ! PPB

22.89 

Quantité
Rencontre avec l'auteur
avatar-author
    1953
    Nancy Huston, née le  à Calgary en Alberta au Canada, est une femme de lettres franco-canadienne, d'expression anglaise et française. Elle vit à Paris en France, depuis les années 1970. Elle est aussi connue pour son soutien à l'anthroposophie. Nancy Louise Huston a six ans quand sa mère les quitte, son père, son frère aîné, sa petite sœur et elle. Sa mère était féministe, enseignante et psychologue. Elle s'est ensuite remariée et a eu d'autres enfants« Je ne la voyais que tous les deux ou trois ans, pour quelques jours de vacances », à cause de l'éloignement géographique. D'après le récit autobiographique Nord perdu, après le départ de sa mère, son père obtient la garde des enfants et sa future belle-mère l'amène pendant quelques mois en Allemagne. Quand elle a quinze ans, sa famille s'installe dans le New Hampshire aux États-Unis. Elle fait ensuite ses études universitaires à Victoria en Colombie-Britannique, à Cambridge dans le Massachusetts et à New York. « J’ai vécu une adolescence assez sombre, et mes débuts dans l’âge adulte ont été compliqués. J’étais anorexique, suicidaire. Je pense que le fait de m’installer à l’étranger a reflété un instinct de survie. » indique-t-elle en 2012. À l'âge de vingt ans, elle arrive à Paris pour poursuivre ses études, puis décide de s'y installer. À l'École des hautes études en sciences sociales, sous la direction de Roland Barthes, elle travaille à un mémoire sur les jurons, publié en 1980 chez Payot : Dire et interdire. Elle participe dans le même temps au mouvement des femmes et publie dans des revues et journaux qui y sont liés, notamment SorcièresHistoires d'Elles et les Cahiers du Grif. Elle reste toujours une militante des droits des femmes notamment dans ses écrits et par de fréquents articles de presse et tribunes. Elle déclare en 2012 : « J’ai commencé par des poésies à l’âge de 10 ans. Puis j’ai vraiment ressenti la magie de l’écriture en rédigeant mes premiers textes pour des revues liées au mouvement des femmes dans les années 1970-1975. » Sa carrière de romancière débute en 1981 avec Les Variations Goldberg. Douze ans plus tard, avec Cantique des plaines, elle revient pour la première fois à sa langue maternelle et à son pays d'origine. Nancy Huston est également musicienne, jouant du piano, de la flûte et du clavecin.  (Source Wikipedia)
    Livres deNancy Huston
    À propos de ce livre
    Détails

    ISBN: 9782330146917
    Éditeur: Albin Michel
    Date de publication: Mars 2021
    Nombre de pages: 320