Author avatar
Perrignon Judith
1967

Judith Perrignon est une journaliste, écrivaine et essayiste .

Entrée en 1991 au journal Libération comme journaliste politique, elle fera un détour par la page « Portraits » du journal, avant de le quitter en avril 2007. Elle s’adonne depuis au travail de l’écriture.

Elle a notamment publié C’était mon frère (L’Iconoclaste, 2006), sur Vincent et Théo Van Gogh, qui a connu un succès public et critique : 12 000 exemplaires vendus.

Elle est l’auteur de l’ouvrage « Lettre à une mère » avec le Pr Réne Frydman (2008), de « Mauvais génie » (Stock, 2005) avec Marianne Denicourt, de « L’intranquille », cosigné avec Gérard Garouste, (éditions l’Iconoclaste, 2009).

Après le joli succès en 2010 du roman « Les chagrins » (éditions Stock), elle coécrit un roman policier « Les yeux de Lira » avec Eva Joly.

Elle publie en 2012, toujours chez « L’Iconoclaste », « N’oubliez pas que je joue » avec Sonia Rykel dans lequel la célèbre couturière témoigne de son combat contre la maladie de Parkinson.

Dans le numéro 12 de XXI, Judith Perrignon publie « Les jardins de Detroit », l’histoire de l’ancienne capitale américaine de l’automobile qui se tourne peu à peu vers l’agriculture urbaine. Elle a croisé des habitants-jardiniers comme M. King et sa mère Mary Lee, Nefertiti, Aba…
(Source : Babelio)

Livres de Perrignon Judith
Autres auteurs