Author avatar
Perrignon Judith
1967

Judith Perrignon est une journaliste, écrivaine et essayiste .

Entrée en 1991 au journal Libération comme journaliste politique, elle fera un détour par la page “Portraits” du journal, avant de le quitter en avril 2007. Elle s’adonne depuis au travail de l’écriture.

Elle a notamment publié C’était mon frère (L’Iconoclaste, 2006), sur Vincent et Théo Van Gogh, qui a connu un succès public et critique : 12 000 exemplaires vendus.

Elle est l’auteur de l’ouvrage “Lettre à une mère” avec le Pr Réne Frydman (2008), de “Mauvais génie” (Stock, 2005) avec Marianne Denicourt, de “L’intranquille”, cosigné avec Gérard Garouste, (éditions l’Iconoclaste, 2009).

Après le joli succès en 2010 du roman “Les chagrins” (éditions Stock), elle coécrit un roman policier “Les yeux de Lira” avec Eva Joly.

Elle publie en 2012, toujours chez “L’Iconoclaste”, “N’oubliez pas que je joue” avec Sonia Rykel dans lequel la célèbre couturière témoigne de son combat contre la maladie de Parkinson.

Dans le numéro 12 de XXI, Judith Perrignon publie “Les jardins de Detroit”, l’histoire de l’ancienne capitale américaine de l’automobile qui se tourne peu à peu vers l’agriculture urbaine. Elle a croisé des habitants-jardiniers comme M. King et sa mère Mary Lee, Nefertiti, Aba…
(Source : Babelio)

Livres de Perrignon Judith
Autres auteurs