• img-book

    Nakhjavani Bahiyyih

ISBN: 9782330070373

La femme qui lisait trop

by: Nakhjavani Bahiyyih Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /srv/psa03/letempsretrouve.nl/httpdocs/wp-content/themes/bookstore/woocommerce/content-single-style-01.php on line 157

9.80 

Quantity:
Meet the Author
avatar-author
nc
Bahiyyih Nakhjavani est une femme de lettres baha'i de nationalité britannique1, née en Iran, ayant grandi en Ouganda et ayant effectué ses études secondaires et universitaires en Grande-Bretagne. Son premier roman, la Saccoche (The Saddlebag), paru en anglais en 2000, lui a amené un succès international. Elle a enseigné la littérature en France et en Belgique. Elle s'est vue conférer le titre de docteur Honoris Causa de l'Université de Liège en 2007, aux côtés de cinq autres écrivains internationaux : Paul Auster, Nancy Huston, Alberto Manguel, Haruki Murakami et Antonio Tabucchi 2.
Books of Nakhjavani Bahiyyih
About This Book
Overview

“Téhéran, seconde moitié du XIXe siècle : la cour du Shah fourmille d’intrigues de palais, complots et autres tentatives d’assassinat plus ou moins abouties, sous l’ironique et cruel regard de la mère du souverain persan…” (4ème de couverture)

 

Une très belle histoire qui nous en apprend beaucoup sur la cour du Shah, ses intrigues, la dureté d’un régime et le sort peu enviable fait aux femmes au XIXème siècle en Perse. L’héroine,Tahirih Qurratu’l-Ayn, est la figure romancée d’une poétesse qui a réellement vécu à Téhéran à cette époque. Intransigeance des mollahs, lacheté du Shah et des puissances européennes, la poétesse paiera de sa vie son courage et son combat pour le libre choix de dire ce qu’elle pensait.

 

“Son exigence de justice, son désaveu des normes établies et sa détermination à démontrer la vérité de ses idées au moyen d’arguments raisonnés représentaient pour le statu quo une menace directe. Elle fut accusée de provoquer les crises qu’elle annonçait, de tramer les catastrophes contre lesquelles elle mettait ses contemporains en garde. C’était en ce sens qu’elle lisait trop”.    Bahiyyih Nakhjavani

Un livre sur le pouvoir, sur le courage de certaines femmes osant braver l’autorité politique et domestique des hommes. Un livre d’histoire, un livre épique,  au ton lancinant et doux, comme un conte des mille et une nuits. Peut-être un peu long pour certains, ce roman vous envoutera si vous vous abandonnez à sa petite musique. Laissez-vous donc emporter!