Author avatar
Nancy Huston
1953

Nancy Huston, née le  à Calgary en Alberta au Canada, est une femme de lettres franco-canadienne, d’expression anglaise et française. Elle vit à Paris en France, depuis les années 1970. Elle est aussi connue pour son soutien à l’anthroposophie.

Nancy Louise Huston a six ans quand sa mère les quitte, son père, son frère aîné, sa petite sœur et elle. Sa mère était féministe, enseignante et psychologue. Elle s’est ensuite remariée et a eu d’autres enfants« Je ne la voyais que tous les deux ou trois ans, pour quelques jours de vacances », à cause de l’éloignement géographique. D’après le récit autobiographique Nord perdu, après le départ de sa mère, son père obtient la garde des enfants et sa future belle-mère l’amène pendant quelques mois en Allemagne. Quand elle a quinze ans, sa famille s’installe dans le New Hampshire aux États-Unis. Elle fait ensuite ses études universitaires à Victoria en Colombie-Britannique, à Cambridge dans le Massachusetts et à New York.

« J’ai vécu une adolescence assez sombre, et mes débuts dans l’âge adulte ont été compliqués. J’étais anorexique, suicidaire. Je pense que le fait de m’installer à l’étranger a reflété un instinct de survie. » indique-t-elle en 2012. À l’âge de vingt ans, elle arrive à Paris pour poursuivre ses études, puis décide de s’y installer. À l’École des hautes études en sciences sociales, sous la direction de Roland Barthes, elle travaille à un mémoire sur les jurons, publié en 1980 chez Payot : Dire et interdire. Elle participe dans le même temps au mouvement des femmes et publie dans des revues et journaux qui y sont liés, notamment SorcièresHistoires d’Elles et les Cahiers du Grif. Elle reste toujours une militante des droits des femmes notamment dans ses écrits et par de fréquents articles de presse et tribunes. Elle déclare en 2012 : « J’ai commencé par des poésies à l’âge de 10 ans. Puis j’ai vraiment ressenti la magie de l’écriture en rédigeant mes premiers textes pour des revues liées au mouvement des femmes dans les années 1970-1975. » Sa carrière de romancière débute en 1981 avec Les Variations Goldberg. Douze ans plus tard, avec Cantique des plaines, elle revient pour la première fois à sa langue maternelle et à son pays d’origine. Nancy Huston est également musicienne, jouant du piano, de la flûte et du clavecin.  (Source Wikipedia)

Livres par : Nancy Huston
Autres auteurs