Author avatar
Anna Enquist
1945

Anna Enquist est le pseudonyme de l’écrivaine et psychanalyste1 néerlandaise Christa Widlund-Broer, née le  à Amsterdam aux Pays-Bas.

Christa Broer grandit à Delft. Après des études de piano au conservatoire de musique de La Haye, elle étudie la psychologie clinique à Leyde pour devenir psychanalyste. À partir de 1976, elle mène une double carrière de pianiste et de psychanalyste.

En 1987, elle abandonne le piano pour se consacrer totalement à l’écriture et publie un premier recueil de poésie en 1991 : Soldatenliederen(« Chants de soldats »). Suivent plusieurs livres de poésie, Jachtscènes (« Scènes de chasse ») en 1992, Een nieuw afscheid (« Un nouvel au revoir ») en 1994, Klaarlichte dag (« En plein jour ») en 1996 et De tweede helft (« La deuxième mi-temps ») en 2000. Si ces recueils demeurent inédits en français, quelques poèmes ont néanmoins paru en traduction française dans la revue Septentrion, dans l’anthologie Le Verre est un liquide lent (Farrago, 2003) ou encore dans Europe, n° 909-910, 2005. Ce n’est qu’en 1994 qu’elle publie son premier roman : Het meesterstuk, que les éditions Actes Sud publient sous le titre : Le chef-d’œuvre. L’éditeur français a publié près d’une dizaine de ses romans à ce jour.

Elle a notamment été poète officiel de la ville d’Amsterdam, ville près de laquelle elle vit et travaille encore aujourd’hui.

En 2001, sa fille meurt accidentellement : la perte de l’enfant devient un des thèmes majeurs de ses écrits postérieurs. Dans Quatuor, deux des personnages principaux – Caroline et Jochem – ont perdu leurs deux fils dans un accident de voiture. Ce roman s’attarde longuement sur la manière dont chacun des deux vit le deuil, ainsi que sur l’effet qu’un tel drame provoque dans leurs relations amicales et professionnelles.

La musique classique traverse la presque totalité de ses romans. Le secret raconte l’histoire de Dora Dierks, pianiste qui a vu sa carrière s’arrêter brutalement en raison d’une maladie. Des années plus tard, elle se remet au piano et, sur fond du Concerto italien de Bach, affronte à nouveau son passé : « Dans la musique, il n’est pas question de guerre. La musique est au dessus de tout ». Contrepoint évoque la relecture d’une vie au fur et à mesure que la narratrice apprend les Variations Goldberg. Quatuor a pour personnages principaux quatre amis musiciens et leur vieux professeur, ancien virtuose désormais à la retraite : le quatuor interprète, au fil du roman, des pièces de Antonín Dvorák, Wolfgang Amadeus Mozart et Franz Schubert.

L’écoulement du temps est un autre thème récurrent : les héroïnes de Contrepoint et Le secret partent à la rencontre de leur passé, entre affrontement et recherche de paix. Le vieux professeur de Quatuor regrette sa gloire passée et s’emmure chez lui, victime d’arthrite, écrasé par une peur à l’encontre du monde extérieur et de toute nouveauté.

Livres par : Anna Enquist
Autres auteurs