La Lettre du Temps Retrouvé Février 2019 – Le Temps Retrouvé
La Lettre du Temps Retrouvé Février 2019
On 16 février 2019 | 0 Comments

Les trois brigands, Tomi Ungerer

Génération après génération, des milliers d’enfants dans le monde ont été bercés et émerveillés par les histoires de Tomi Ungerer. Sans doute un des plus brillants illustrateurs et conteurs de notre temps, Tomi Ungerer vient de nous quitter à l’âge de 87 ans. Alsacien, né à Strasbourg en 1931, la période de la guerre et l’occupation allemande marqueront fortement Tomi Ungerer. Rebelle, indiscipliné, véritable aventurier, il parcourra le monde du nord au sud et d’est en ouest. A 25 ans il débarque à New York et ses illustrations rencontrent très vite un grand succès. Harper and Row publiera, en dix ans, plus de quatre-vingts histoires pour enfants. Affichiste, publicitaire mais aussi militant engagé contre la guerre du Vietnam, contre le racisme, la ségrégation et toute forme de discrimination, Tomi Ungerer aura réalisé des dizaine de milliers de dessins, affiches et illustrations.

Nouveautés

Un certain Paul Darrigrand, Philippe Besson

Un certain Paul Darrigrand
Philippe Besson
Julliard
Date de parution : 24 janvier 2019
ISBN : 9782260052845, 216 pages, 20.71 €

Acheter le livre

« Aujourd’hui, voilà que je vous montre l’envers du décor. La réalité derrière la fiction. » Philippe Besson

Autofictions, d’après des histoires vraies, pour paraphraser le titre du roman d’un autre auteur, les romans de Philippe Besson sont presque tous très largement inspirés de sa propre expérience, ce qui est après tout le cas de la plupart des romanciers. Mais pour autant, nous n’avons pas toujours les clés et l’écrivain s’ingénie en général à brouiller les pistes. Dans son nouveau roman, Philippe Besson nous dévoile la réalité; le frère de son émouvant livre Son frère, adapté à l’écran par Patrice Chéreau, ce n’est pas son frère mais c’est lui. C’est donc bien lui qui a failli mourir de cette maladie rare et même s’il n’en est pas mort il l’a pourtant frôlée. L’amour, la maladie, la mort, le secret, douleur de l’absence, douleur de percevoir l’éloignement de l’être aimé, Philippe Besson, dans une écriture simple, proche du langage parlé, nous touche et nous parle droit au coeur.

Peine perdue, Kent

Peine perdue
Kent
Le Dilettante
Date de parution : 2 janvier 2019
ISBN : 9782842639730, 192 pages, 18,53€

Acheter le livre

Vincent Delporte, musicien prometteur, s’est, tout au long de son existence, protégé des coups et des échecs, se cachant derrière une arrogance désabusée. Gardant le plus possible ses distances de toute émotion pour ne pas souffrir, ne pas prendre de risque, il a fini par abandonner ses ambitions et ses convictions. Un homme sous influence, Vincent semble s’être toute sa vie laissé diriger, contrôler par les autres et en particulier par sa femme, Karen. Et puis c’est le décès brutal et inattendu de Karen. Il ne ressent aucun chagrin. Partant en tournée avec un ami proche, il revit ses dernières années, ressasse sa mélancolie et croit comprendre l’origine de sa médiocrité et de sa dérive. La réalité est beaucoup plus complexe et ce ne sera qu’après un long chemin qu’au fil de découvertes il finira par comprendre ses errements, ses erreurs, son volontaire aveuglement.

Né d’aucune femme, Franck Bouysse

Né d’aucune femme
Franck Bouysse
La Manufacture de livres
Date de parution : 10 janvier 2019
ISBN : 9782358872713, 336 pages, 22,80€

Acheter le livre

En quelques semaines, Né d’aucune femme, le nouveau roman de Franck Bouysse, est devenu la révélation de cette rentrée littéraire d’hiver. Un conte magnifique, une écriture superbe qui sonne et porte. Histoire de nos campagnes, histoire de Corrèze et de maîtres de forge, histoire de misère, physique, morale, où les filles pouvaient être vendues par leur père comme du bétail. Une époque où la femme, entre bête et homme, n’avait pas d’âme et était corvéable à merci. Un récit dur, troublant. Franck Bouysse fouille les coeurs et les âmes sans ménagement, avec une précision chirurgicale sans pour autant tomber dans le voyeurisme et les effets faciles. Une réussite.

Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec Né d’aucune femme la plus vibrante de ses oeuvres. Ce roman sensible et poignant confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.” (Note de l’éditeur)

Manifesto, Léonor de Récondo

Manifesto
Léonor de Récondo
Sabine Wespieser
Date de parution : 10 janvier 2019
ISBN : 978-2848053141 , 160 pages, 19,62€

Acheter le livre

Étrange récit que le nouveau livre de Léonor de Récondo qui nous raconte comment elle et sa mère ont accompagné leur père Félix dans ses derniers moments juste avant sa mort en 2015. Le récit se passe presqu’intégralement à l’hôpital mais par de nombreuses digressions on s’échappe vite de ce décor froid et triste. Félix, inconscient, rêve et revit un passé réel ou imaginé, dans lequel il dialogue avec son copain Ernesto, qui n’est autre qu’Ernest Hemingway. Félix, dialoguant avec son ami nous fait parcourir sa vie et surtout les drames qu’il a vécu; Félix a perdu ses trois enfants et à compter de cette tragédie ne fait plus que survivre. Félix et Hemingway parlent aussi de la guerre et bien sûr des courses de taureaux et du prix à payer pour vivre libre. « Pour mourir libre, il faut vivre libre », tel est le « Manifesto » de Félix. Un très beau texte de Léonor de Récondo dans lequel celles et ceux qui ont été confrontés à la mort de leur père se retrouveront et trouveront peut-être aide et réconfort.

Quand dieu boxait en amateur, Guy Boley

Quand dieu boxait en amateur
Guy Boley
Grasset
Date de parution : 29 août 2018
ISBN : 9782246818168, 180 pages, 18,53€

Acheter le livre

Un de nos livres préférés de ces derniers mois : écriture sensible, mots de tous les jours, humour au second degré, pudeur et retenue, Quand dieu boxait en amateur comptera sans aucun doute parmi les meilleurs romans de ces dernières années. Il s’agit du second livre de Guy Boley qui avait reçu de nombreux prix littéraires pour Fils du feu, un  roman déjà dédié à son père.

“Dans une France rurale aujourd’hui oubliée, deux gamins passionnés par les lettres nouent, dans le secret des livres, une amitié solide. Le premier, orphelin de père, travaille comme forgeron depuis ses quatorze ans et vit avec une mère que la littérature effraie et qui, pour cette raison, le met tôt à la boxe. Il sera champion. Le second se tourne vers des écritures plus saintes et devient abbé de la paroisse. Mais jamais les deux anciens gamins ne se quittent. Ce boxeur atypique et forgeron flamboyant était le père du narrateur. Après sa mort, ce dernier décide de prendre la plume pour lui rendre sa couronne de gloire, tressée de lettres et de phrases splendides, en lui écrivant le grand roman qu’il mérite. Un uppercut littéraire.” (note de l’éditeur)

Salina, les trois exils, Laurent Gaudé

Salina, les trois exils
Laurent Gaudé
ActesSud
Date de parution : octobre 2018
ISBN : 9782330109646, 160 pages, 18,30€

Un récit dépouillé, cru, nu, aucune référence contemporaine, une forme de conte qui dit l’histoire de Salina, mère de trois fils. Le nouveau roman de Laurent Gaudé raconte une femme, de sa naissance, enfant abandonnée, jusqu’à sa mort, quand il faudra acquitter un prix particulier pour que Salina reçoive une sépulture digne de ce nom. Laurent Gaudé est aussi, et peut-être avant tout, un auteur de théâtre et c’est probablement aussi de théâtre dont il s’agit ici.

« Qui dira l’histoire de Salina, la mère aux trois fils, la femme aux trois exils, l’enfant abandonnée aux larmes de sel ? Elle fut recueillie par Mamambala et élevée comme sa fille dans un clan qui jamais ne la vit autrement qu’étrangère et qui voulut la soumettre. Au soir de son existence, c’est son dernier fils qui raconte ce qu’elle a été, afin que la mort lui offre le repos que la vie lui a défendu, afin que le récit devienne légende. Renouant avec la veine mythique et archaïque de La Mort du roi Tsongor, Laurent Gaudé écrit la geste douloureuse d’une héroïne lumineuse, puissante et sauvage, qui prit l’amour pour un dû et la vengeance pour une raison de vivre. » (Note de l’éditeur)

L’évangile selon Yong Sheng, Dai Sijie

L’évangile selon Yong Sheng
Dai Sijie
Gallimard,Collection Blanche
Date de parution : 7 février 2019
ISBN : 97820728638, 448 pages, 23,98€

Si vous avez aimé le premier roman de Dai Sijie,  Balzac et la petite tailleuse chinoise, précipitez-vous pour lire l’histoire incroyable du grand-père de Dai Sijie, un des tous premiers pasteurs qui tenta d’évangéliser les habitants d’un village proche de la ville côtière de Putian, en Chine méridionale, au début du vingtième siècle. Yong Sheng, fils d’un menuisier qui fabrique des sifflets pour colombes, sifflets très recherchés des amateurs, est placé en pension chez un pasteur américain. Là il va suivre l’enseignement de sa fille Mary, institutrice de l’école chrétienne qui sera à l’origine de sa vocation mystique. Yong Sheng décide ainsi de devenir le premier pasteur chinois de la ville et part faire des études de théologie à Nankin. Et puis c’est 1949 et l’avènement de la République Populaire de Chine et le début du martyre pour Yong Sheng. Un récit exceptionnel, un conte magnifique à lire impérativement.

Au-delà des frontières, Andreï Makine

Au-delà des frontières
Andreï Makine
Grasset
date de parution : 30 janvier 2019
ISBN : 9782246818571, 270 pages, 20,70€

Andreï Makine, académicien, a eu tous les prix littéraires qui comptent. Auteur prolifique, il a parfois publié ses écrits sous le pseudonyme de Gabriel Osmonde. Or c’est à ce même Gabriel Osmonde qu’est envoyé un manuscrit, « brulot libertaire » écrit par un certain Vivien Lynden. Lynden, « enfant perdu d’un siècle égaré » est donc l’auteur d’un manuscrit très réactionnaire, Le Grand Déplacement. Roman dans le roman, c’est à un exercice assez vertigineux auquel se livre Andreï Makine. Très actuel, même si la forme est très Siècle des Lumières, Andreï Makine nous entraine une fois de plus au rythme de son imaginaire et de son superbe style : un vrai régal.

Dictionnaire amoureux de l’Esprit français, Metin Arditi

Dictionnaire amoureux de l’esprit français
Metin Arditi
Plon et Grasset
Date de parution : 17 janvier 2019
ISBN : 9782259263290, 650 pages, 27,25€

« — Messieurs, j’ai pris la détermination de vous augmenter à la fin du mois 
Etonnement ravi des laquais. 
— Oui, vous êtes quatre, vous serez cinq désormais. » Le diable boiteux, Sacha Guitry

Évidemment ce n’est pas tout à fait dans l’esprit des gilets jaunes et sans aucun doute non politiquement correct mais cette réplique que fait dire Guitry à Talleyrand est tellement dans l’esprit français.

Cet esprit, il fallait l’érudition, l’humour et la verve d’un grand écrivain pour le traduire; Metin Arditi s’y est attaché, une réussite.

« On ne considère en France que ce qui plaît », dit Molière, « C’est la grande règle, et pour ainsi dire la seule ».
« Partant de cet indiscutable constat, l’auteur de ce dictionnaire, lui-même amoureux comme personne de l’esprit français, examine d’une plume légère et souvent espiègle les diverses formes dans lesquelles s’incarne en France le désir de plaire, (…) et, surtout, une exigence immodérée de liberté. Ce dictionnaire parle de Guitry et de Piaf, de Truffaut et de Colette, mais aussi de Teilhard de Chardin, Pascal, Diderot, Renan, Péguy, les prophètes qui ont nourri les artistes de leur pensée et les ont libérés dans l’exercice de leurs talents.«  (Note de l’éditeur)

Gilets jaunes hypothèses sur un mouvement

AOC Cahier n° 1, ouvrage collectif
Éditions la Découverte
Date de parution :22 janvier 2019
ISBN : 9782348043703, 216 pages, 13,08€

Recueil d’essais et écrits d’auteurs de tous bords pour vous aider à essayer de comprendre le mouvement des Gilets jaunes, leurs revendications et les points de blocage.

« Dès le début de ce mouvement social et politique inédit, AOC a demandé à des chercheurs, des intellectuels, des artistes d’éclairer l’événement à la lumière de ce qu’ils savaient déjà, au regard de leurs travaux antérieurs. (…)
« Gilets jaunes : hypothèses sur un mouvement » réunit, par ordre chronologique, vingt-quatre textes de sociologues, géographes, historiens, philosophes, politistes, juristes, économistes et écrivains. » (Note de  l’éditeur)

Les soirées de L’Échappée  Belle
Programme pour les mois de  Février et Mars 2019

Histoire des Pays-Bas
des origines à nos jours
avec Thomas Beaufils
Le Jeudi 28 février 2019 à 19:00 heures
Maison de l’Échappée Belle, Spiegelgracht 2a

Thomas Beaufils est bien connu de beaucoup de français des Pays-Bas et de néerlandais francophones. Thomas Beaufils est docteur en ethnologie et anthropologie sociale à l’EHESS, est maître de conférences en civilisation des pays néerlandophones à l’université de Lille. Directeur du réseau de coopération universitaire franco-néerlandais et fondateur de Deshima (revue sur les multiples identités de l’Europe du Nord), il est notamment l’auteur d’Idées reçues sur la Hollande (2009) et de Belgique, utopie d’une nation (2012).

Pierre-Pascal Bruneau, de la librairie française Le Temps Retrouvé, s’entretiendra avec Thomas Beaufils à propos de son nouveau livre, Histoire des Pays-Bas, des origines à nos jours.

Berceau de l’Europe, les Pays-Bas ont une grande et inspirante Histoire. Depuis la République des Provinces-Unies au XVIIe siècle, terre d’accueil pour savants et hommes de lettres, les Néerlandais ont fait preuve d’un esprit d’ouverture et d’indépendance. Autant que leurs renommés marchands d’épices et d’étoffes, les maîtres de la peinture du Siècle d’Or ont contribué à la prospérité de cette nation ingénieuse.Ce delta sans cesse menacé par la mer et les fleuves est devenu un pays conquérant, longtemps détenteur d’un vaste empire colonial de l’Amérique du Sud à l’Asie.Des origines germaniques de ce peuple appelé autrefois les Bataves, en passant par la rivalité entre les « cabillauds » et les « hameçons » ou la guerre des Boers, sans oublier les nombreuses femmes néerlandaises emblématiques, sans qui la société n’aurait pas connu un tel degré de fortune et de bien-être, cette synthèse nous invite à saisir les spécificités d’une nation unique. Un peuple libéral, pionnier dans le domaine des moeurs, pilier de la construction européenne, qui n’a pu s’élever qu’en restant fidèle au traditionnel polder model, idéal de consensus et de solidarité, né de la nécessaire maîtrise de l’eau.Aujourd’hui, face à une indéniable montée populiste, cette société dynamique et multiculturelle se trouve déchirée entre son idéal de tolérance et la crainte de la perte de son identité. (Note de l’éditeur)

Le livre de Thomas beaufils sera disponible à la vente après l’entretien qui sera suivi d’une séance de dédicace.

Prix d’une place 10 euros.

Prix pour les titulaires de la carte « Ami” de l’Échappée Belle, 5 euros.

Lien de réservation 

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit.

Le nombre des participants étant limité à 30 personnes, merci de réserver vos places dès que possible. Les places annulées moins de vingt-quatre (24) heures  avant la soirée littéraire ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report. Les places sont nominatives et personnelles et ne peuvent être revendues.

L’Échappée Belle reçoit le soutien de l’Institut français des Pays-Bas, de Segula Technologies, de BNP Paribas et de KZ 529 BV.

Rendez-vous donc à la Maison de L’Échappée Belle le jeudi 28 février 2019 à 19:00 heures au Spiegelgracht 2a.

De Bérénice à Mère Courage
Le Théâtre des Femmes
Le vendredi 8 mars 2019, 19:30 heures
À la Maison de l’Échappée Belle, Spiegelgracht 2a

Un spectacle de Monsieur Théatre 

Avec Natacha Demant et Vincent Bonnet

 Hommage aux femmes, celles que l’on rencontre, que l’on courtise, ces femmes délicatement étonnantes. Vincent et Natacha vous interpréteront des scènes où la femme sera parfois amoureuse, fragile, bouleversée mais aussi puissante, fourbe, manipulatrice.

Prix d’une place  6 euros.

Prix pour les titulaires de la carte « Ami” de l’Échappée Belle, 3 euros.

Lien de réservation 

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit. 

Le nombre des participants étant limité à 30 personnes, merci de réserver vos places dès que possible. Les places annulées moins de vingt-quatre (24) heures  avant la soirée littéraire ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report. Les places sont nominatives et personnelles et ne peuvent être revendues.

L’Échappée Belle reçoit le soutien de l’Institut français des Pays-Bas, de Segula Technologies, de BNP Paribas et de KZ 529 BV.

Rendez-vous donc à la Maison de L’Échappée Belle le vendredi 8 mars 2019 à 19:30 heures au Spiegelgracht 2a.

Journée de la langue française
Rébellion et résistance dans la chanson française
avec Lucienne Mimouni
Le mercredi 20 mars 2019 à 19:00 heures
Maison de l’Échappée Belle, Spiegelgracht 2a.

Copyright, bundesarchiv, Theobald

Pour célébrer la Journée de La Langue française nous avons choisi la chanson : Brel, Ferrat, Montand, Lavilliers, ont chanté rébellion et révolution.

La chanson française a, depuis toujours, dialogué avec l’Histoire et les grandes causes.

Toutes les chansons choisies par Lucienne Mimouni ont un contexte historique ou social. Elles seront précédées d’une introduction présentant ce contexte. L’interprète et/ou l’auteur des paroles seront également mis en lumière. Avec cette série de chansons, l’auditeur réalisera très vite que la Chanson française dialogue avec l’Histoire et se révèle comme un miroir de la société à un moment donné. Lucienne Mimouni, passionnée de chansons françaises depuis ses jeunes années, présente régulièrement la chanson française de façon thématique.

Une présentation de Lucienne Mimouni est professeur de français au Krimpenerwaardcollege

Prix d’une place 6 euros.

Prix pour les titulaires de la carte « Ami” de l’Échappée Belle, 3 euros.

Lien de réservation 

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit. 

Le nombre des participants étant limité à 30 personnes, merci de réserver vos places dès que possible. Les places annulées moins de sept (7) jours avant la soirée littéraire ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report. Les places sont nominatives et personnelles et ne peuvent être revendues.

L’Échappée Belle reçoit le soutien de l’Institut français des Pays-Bas, de Segula Technologies, de BNP Paribas et de KZ 529 BV.

Rendez-vous donc à la Maison de L’Échappée Belle le mercredi 20 mars 2019  à 19:00 heures au Spiegelgracht 2a.