Lettre du Temps Retrouvé du mois de janvier 2019 – Le Temps Retrouvé
Lettre du Temps Retrouvé du mois de janvier 2019
On 11 janvier 2019 | 0 Comments

Une excellente année à vous tous et toutes !

Tous nos voeux pour une année pleine de belles lectures. Cette année passée a été riche de rencontres et de découvertes.  Grâce à vous, nous avons développé et enrichi nos collections et le choix de livres que nous vous proposons.

Merci de votre fidélité.

Ce début d’année, avant de vous présenter quelques titres importants de la rentrée littéraire d’hiver, est marqué par une augmentation de nos prix.

AUGMENTATION DES PRIX à compter du 1er janvier 2019

À compter du 1er janvier 2019, le taux de la TVA/BTW sur les livres à été augmenté de 6% à 9%. D’autre part, les frais de transport des livres depuis la France représentent une charge très lourde pour la librairie. Jusqu’à présent nous les prenions intégralement en charge mais cela ne nous est plus possible. Nous sommes donc contraints, comme nos confrères librairies néerlandais, de répercuter une partie de ce coût en augmentant nos prix de quelques dizaines de centimes d’euros. Néanmoins, en dépit de cette augmentation, nos prix de vente sont toujours inférieurs à ceux pratiqués par nos confrères néerlandais..

Merci de votre compréhension et de votre soutien.

Alors il est comment le nouveau Houellebecq ?

Après les traditionnels : goedemiddag, bonjour, geleukkig nieuwjar, bonne année, (oui nos clients sont forts courtois), ces derniers jours, la première question, brulante, vite posée par nos chers clientes et clients, avec un mélange d’angoisse, de fascination et/ou de répulsion, est : Alors il est comment le nouveau Houellebecq ?

Oui comment est-il ? Eh bien, pour répondre en Normand, cela dépend des goûts…

Pour les inconditionnels, les fidèles, les fans de Houellebecq, c’est un excellent cru. Comme le vin, Houellebecq se bonifie avec l’âge. Souvent avec humour, un humour pince-sans-rire, grinçant, Houellebecq, fidèle aux idées de son maitre, Arthur Schopenhauer, nous montre un héros, un quarantenaire fatigué qui porte son existence comme un fardeau, une vie de déprime, de fuites et de renoncements (avec toutefois quelques belles éclaircies). Face à son incapacité à changer le monde,  il sombre dans le pessimisme le plus noir.

Pour le lecteur dubitatif et non encore convaincu, si l’on met de coté :

  • Misogynie : (et sur ce point l’âge n’arrange pas les choses), la femme, sans laquelle pourtant le héros de Sérotonine ne saurait vivre, est assez malmenée. Pour autant, plus encore que dans Les Particules élémentaires ou dans Extension du domaine de la lutte, l’amour et une certaine pureté de sentiment, sont au centre du livre, incarnés tout particulièrement par le personnage de Camille mais aussi par Kate, un amour de jeunesse : voici venu le temps de la rédemption par l’amour, après des Esseintes viendrait le temps de Tannhäuser et Parsifal ?
  • Homophobie : assez explicite certes à nouveau dans ce nouveau roman, mais qui relève, comme du reste sa misogynie, probablement  d’un machisme classique, Houellebecq se dit non misogyne mais « macho », que d’une haine des homosexuels;
  • Xénophobie : cette fois ce sont nos amis « hollandais » qui en prennent pour leur grade, mais aussi japonais et bien sûr les anglais. Que dire, si ce n’est que cela relève de l’humour franchouillard tendance caricature, un humour très apprécié de beaucoup, notamment des passionnés de football dont le héros de Sérotonine fait partie et pour qui le « foot » à la « télé » remplace avantageusement d’autres plaisirs;
  • Consumérisme : les marques de produits et services sont présentes dans beaucoup de livres de Houellebecq. Dans Extension du domaine de la lutte, le catalogue des Trois Suisses est en bonne place . Dans Sérotonine, de nombreuses marques citées accompagnée d’une précision parfois extrême dans la description des produits, et même d’un argumentaire en faveur de certains comme le bouquet de programmes sportif proposé par SFR etc. En fait, ces références, bien que vulgaires,  ajoutent tant à la précision des descriptions des actions du héros qu’à l’épaisseur des personnages qui prennent vie parce qu’ils évoluent dans le même quotidien que le nôtre et sont confrontées aux mêmes choses que nous. Le catalogue des Trois Suisses (et le Chouchoutel, ancêtre de la vente par internet), démontraient déjà, dans Extension, l’isolement et la déprime de l’individu face à un monde de plus en plus dominé par la robotique et l’informatique dans lequel les contacts humains n’ont plus cours.
  • Politiquement incorrect : certes Franco et Poutine y sont loués mais ils le sont pour leur génie touristique…
  • Dépression : la plupart des héros de Houllebecq, ceux de Particules, de La carte et le territoire (probablement son meilleur livre), Soumission,  etc. trainent leur déprime suicidaire de page en page, déprime qu’ils tentent de combattre avec la plus grande difficulté avec un savant cocktail d’antidépresseurs et de sexe.  La dépression est au coeur de l’oeuvre de Houellebecq et même en couverture : La sérotonine (ou 5-hydroxytryptamine, 5-HT) est un neurotransmetteur intervenant notamment dans la régulation de l’humeur, du sommeil, de l’appétit et de la température du corps. La plupart des antidépresseurs exercent une action sur ce neurotransmetteur. (Source, site WWW.Psychomedia).

Ce qui est indéniable c’est la force du style de Houellebecq. En apparence plat, sans fioriture ni effets, la phrase est maigre, directe et crue, elle va droit au but. Avec Sérotonine, une fois encore, Houellebecq nous emporte dans sa dérive et ses réflexions sur l’humaine condition, et nous force à porter un regard sans complaisance sur nous même.

Sérotonine
Michel Houellebecq
Flammarion
Date de parution : 4 janvier 2019
ISBN : 9782081471757, 352 pages, 24,00€

Acheter le livre

Également Plusieurs livres d’auteurs importants dans cette rentrée littéraire d’hiver :

L’insomnie,Tahar Ben Jelloun

L’insomnie
Tahar Ben Jelloun
Gallimard, collection Blanche
Date de parution : 1er décembre 2018
ISBN :9782072831553, 272 pages, 21,80€

Acheter le livre

« S’il vous plaît… Un petit peu de sommeil… Un petit peu de cette douce et agréable absence… Une simple échappée, une brève escapade, un pique-nique avec les étoiles dans le noir… »

Étrange et assez étonnant livre que le nouveau roman, très attendu, de Tahar Ben Jelloun. À l’heure où féminisme et droits de la femme font la une des médias, Tahar Ben Jelloun met en scène un homme dominé, brutalisé par son épouse, une femme diabolique. Pour combattre ses insomnies il a trouvé la formule : assassiner des gens, à commencer par sa mère, puis d’autres. Il y réussit avec plus au moins de bonheur. Un livre drôle, humour grinçant parfois, vous retrouverez avec plaisir, la belle et fluide prose de Tahar Ben Jelloun et cette atmosphère très particulière de Tanger, ville de tous les dangers.

Coté BD, l’âge d’or, de Cyril Pedrosa et Roxane Moreil vient de ecevoir le Prix BD FNAC-France Inter.

L’âge d’or, Cyril Pedrosa et Roxane Moreil

L’âge d’or, première partie
Cyril Pedrosa et Roxane Moreil
Éditions Dupuis
Date de parution : 7 septembre 2018
ISBN : 9791034730353, 232 pages, 34,88€

La légende parle d’un « âge d’or, où vallées et montagnes n’étaient entravées d’aucune mu-raille. Où les hommes allaient et venaient librement… »  Mais ce temps lointain est bien révolu.
Le royaume est accablé par la disette et les malversations des seigneurs de la cour. À la mort du vieux roi, sa fille Tilda s’apprête à monter sur le trône pour lui succéder. Avec le soutien du sage Tankred et du loyal Bertil, ses plus proches conseillers et amis, elle entend mener à bien les réformes nécessaires pour soulager son peuple des maux qui l’accablent. Mais un complot mené par son jeune frère la condamne brusquement à l’exil. (Note de l’éditeur)

Un étrange pays, Muriel Barbery

Un étrange pays
Muriel Barbery
Gallimard, Collection Blanche
Date de parution : 10 janvier 2019
ISBN :9782072831508, 400 pages, 24,00€

« Il faut se représenter ce qu’est habiter la province de la vie et de la mort. C’est un étrange pays et seuls sont stratèges ceux qui en parlent la langue. »

Après L’élégance du hérisson, record absolu des ventes en Collection Blanche, Muriel barbery nous revient.

Et puis, dernière révélation de ce mois de janvier, Crac, le nouveau récit de Jean Rolin.

Crac, Jean Rolin

Crac
Jean Rolin
Éditions P.O.L
Date de parution : janvier 2019
ISBN :9782818043561, 192 pages, 18,00€

Acheter le livre

« Entre Lawrence et moi, il y a au moins ceci de commun qu’à un peu plus d’un demi-siècle de distance, nous avons passé l’un et l’autre une partie de notre enfance à Dinard. » Jean Rolin

Crac c’est d’abord le Crac des Chevaliers en Syrie, parce que ce site est en grande partie mais c’est aussi, dit Jean Rolin, à cause de la sonorité du mot et de la similitude avec l’onomatopée. Lawrence, avant de devenir un personnage de légende, était à 21 ans étudiant en histoire et en archéologie. Il parcouru ainsi, à Pied ou à vélo, des centaines de kilomètres pour visiter en France et au Proche-Orient, des dizaines de sites. Jean Rolin tente de retracer le chemin parcouru par Lawrence et nous invite à un voyage passionnant. Admiré pour son style et son originalité, Jean Rolin nous livre ici un récit qui une fois  lu laisse des impressions sensibles et profondes qui sans doute nous resterons longtemps en mémoire.

Enfin  une bande dessinée

La Nuit des idées 2019 : La société multiculturelle : un défi ?

Le Temps Retrouvé sera présent à la Nuit des idées organisée par l’Institut français et l’Openbare Bibliotheek Amsterdam (OBA) à l’occasion de l’inauguration de la bibliothèque Descartes.

La soirée débutera à 20 heures par un premier débat entre l’historienne Emmanuelle Loyer et l’écrivain/journaliste Nelleke Noordervliet qui reviendra sur les modèles français et néerlandais de société multiculturelle dans une perspective historique, suivi d’une table-ronde entre la sociologue Nathalie Heinich et le journaliste/directeur de recherches européennes Paul Scheffer sur les défis du multiculturalisme aujourd’hui, pour s’achever par une réflexion sur le lien entre transmission du patrimoine culturel et multiculturalisme, laquelle sera confiée à l’écrivain et documentariste Karim Miské et à l’écrivain Abdelkader Benali.

Les livres des intervenants seront en vente après les débats dans le foyer du théâtre. 

La soirée est proposée en français et néerlandais avec traduction simultanée. Pour réserver un casque merci d’écrire à g.buijs@oba.nl avec pour objet « La Nuit des Idées/koptelefoon ».

31 janvier 2019, de 20h00 à 22h30,

Openbare Bibliotheek Amsterdam, Theater, Oosterdokskade 143, 1011 DL Amsterdam       INSCRIVEZ-VOUS !

LES SOIRÉES DE L’ÉCHAPPÉE BELLE
PROGRAMME POUR LES MOIS DE JANVIER et FÉVRIER 2019

Jean-René van der Plaetsen
Le samedi 25 janvier 2019 à 20:00 heures, Keizersgracht 529

 La nostalgie de l’honneur (Prix Interallié 2017)

Le vendredi 25 janvier, pour cette première soirée du 529 en 2019, nous recevrons Jean-René van der Plaetsen qui a obtenu le prix Interallié en 2017 pour son livre La nostalgie de l’honneur. Jean-René van der Plaetsen est directeur délégué de la rédaction du Figaro Magazine.

Le sens de l’honneur ? notre époque l’a perdu, et c’est bien dommage, nous dit Jean-René van der Plaesten. Il retrace dans ce livre la vie et le destin de grandes figures, réelles ou issues de la littérature, et surtout celle d’un grand-père maternel pour qui l’honneur n’était pas un vain mot : un livre sensible, un livre nécessaire, un livre pour ceux en mal d’idéal, fatigués par le cynisme d’aujourd’hui.

Ami de Michel Houellebecq, Jean-René van der Plaetsen réalise avec ce dernier une série de très longs entretiens, intitulés « Un été avec Michel Houellebecq », parus en cinq épisodes dans le Figaro Magazine au cours de l’été 2015. Michel Houellebecq, dont le dernier roman, Soumission est paru en 2015, publie un nouveau roman début 2019.

La nostalgie de l’honneur
Jean-René van der Plaetsen
Grasset
Date de parution : 6 septembre 2017
ISBN : 9782246813934    240 pages ,19.00 €

Acheter le livre

Rendez-vous donc le vendredi 25 janvier 2019 à 19 heures
Keizersgracht 529,  1017DP Amsterdam

Cocktail: vins français et spécialités culinaires de France:  19:00 heures à 19:45 heures.

Entretien avec Jean-René van der Plaetsen mené par Pierre-Pascal Bruneau : 20:00 heures à 21:15 heures

Vente du livre de Jean-René van der Plaetsen et séance de dédicace : à partir de 21:30 heures

Prix pour une place : 28,00€
Prix pour les titulaires de la carte « Ami” de l’Échappée Belle : 25,00€
La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit.

Le nombre des participants étant limité à 50 personnes, merci de réserver vos places dès que possible.

Lien de réservation 

Les places annulées moins de sept jours avant la soirée littéraire ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report. Les places sont nominatives et personnelles et ne peuvent être revendues.

La librairie restera exceptionnellement ouverte jusqu’à 19:00 heures. N’hésitez donc pas à venir y faire un tour avant le début de la soirée.

Histoire des Pays-Bas, des origines à nos jours

avec Thomas Beaufils

Le Jeudi 28 février 2019 à 19:00 heures
Maison de l’Échappée Belle, Spiegelgracht 2a

Thomas Beaufils est bien connu de beaucoup de français des Pays-Bas et de néerlandais francophones. Thomas Beaufils est docteur en ethnologie et anthropologie sociale à l’EHESS, est maître de conférences en civilisation des pays néerlandophones à l’université de Lille. Directeur du réseau de coopération universitaire franco-néerlandais et fondateur de Deshima (revue sur les multiples identités de l’Europe du Nord), il est notamment l’auteur d’Idées reçues sur la Hollande (2009) et de Belgique, utopie d’une nation (2012).

Pierre-Pascal Bruneau, de la librairie française Le Temps Retrouvé, s’entretiendra avec Thomas Beaufils à propos de son nouveau livre, Histoire des Pays-Bas, des origines à nos jours.

Berceau de l’Europe, les Pays-Bas ont une grande et inspirante Histoire. Depuis la République des Provinces-Unies au XVIIe siècle, terre d’accueil pour savants et hommes de lettres, les Néerlandais ont fait preuve d’un esprit d’ouverture et d’indépendance. Autant que leurs renommés marchands d’épices et d’étoffes, les maîtres de la peinture du Siècle d’Or ont contribué à la prospérité de cette nation ingénieuse.Ce delta sans cesse menacé par la mer et les fleuves est devenu un pays conquérant, longtemps détenteur d’un vaste empire colonial de l’Amérique du Sud à l’Asie.Des origines germaniques de ce peuple appelé autrefois les Bataves, en passant par la rivalité entre les « cabillauds » et les « hameçons » ou la guerre des Boers, sans oublier les nombreuses femmes néerlandaises emblématiques, sans qui la société n’aurait pas connu un tel degré de fortune et de bien-être, cette synthèse nous invite à saisir les spécificités d’une nation unique. Un peuple libéral, pionnier dans le domaine des moeurs, pilier de la construction européenne, qui n’a pu s’élever qu’en restant fidèle au traditionnel polder model, idéal de consensus et de solidarité, né de la nécessaire maîtrise de l’eau.Aujourd’hui, face à une indéniable montée populiste, cette société dynamique et multiculturelle se trouve déchirée entre son idéal de tolérance et la crainte de la perte de son identité. (Note de l’éditeur)

Le livre de Thomas beaufils sera disponible à la vente après l’entretien qui sera suivi d’une séance de dédicace.

Prix d’une place 10 euros.

Prix pour les titulaires de la carte « Ami” de l’Échappée Belle, 5 euros.

Lien de réservation 

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit.

Le nombre des participants étant limité à 30 personnes, merci de réserver vos places dès que possible. Les places annulées moins de vingt-quatre (24) heures  avant la soirée littéraire ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report. Les places sont nominatives et personnelles et ne peuvent être revendues.

L’Échappée Belle reçoit le soutien de l’Institut français des Pays-Bas, de Segula Technologies, de BNP Paribas et de KZ 529 BV.

Rendez-vous donc à la Maison de L’Échappée Belle le jeudi 28 février 2019 à 19:00 heures au Spiegelgracht 2a.

Un spectacle de Monsieur Théatre

Avec Natacha Demant et Vincent Bonnet

Hommage aux femmes, celles que l’on rencontre, que l’on courtise, ces femmes délicatement étonnantes. Vincent et Natacha vous interpréteront des scènes où la femme sera parfois amoureuse, fragile, bouleversée mais aussi puissante, fourbe, manipulatrice.

Prix d’une place  6 euros.

Prix pour les titulaires de la carte « Ami” de l’Échappée Belle, 3 euros.

Lien de réservation

La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire peut bénéficier du tarif réduit.

Le nombre des participants étant limité à 30 personnes, merci de réserver vos places dès que possible. Les places annulées moins de vingt-quatre (24) heures  avant la soirée littéraire ne pourront faire l’objet d’un remboursement ou d’un report. Les places sont nominatives et personnelles et ne peuvent être revendues.

L’Échappée Belle reçoit le soutien de l’Institut français des Pays-Bas, de Segula Technologies, de BNP Paribas et de KZ 529 BV.

Rendez-vous donc à la Maison de L’Échappée Belle le vendredi 8 mars 2019 à 19:30 heures au Spiegelgracht 2a.