Pierre Assouline, Retour à Séfarad – Le Temps Retrouvé
Pierre Assouline, Retour à Séfarad
On 7 juin 2018 | 0 Comments

Pierre Assouline, Retour à Séfarad

Le Pinto Cultureel Literair centrum et l’Échappée Belle ont le plaisir de vous convier à une soirée littéraire
le vendredi 29 juin à 20:00 heures à la Huis de Pinto,
St. Antoniesbreestraat 69,  1011 HB Amsterdam

Ce sera donc  dans ce magnifique lieu chargé d’histoire, dans la maison, depuis le XVIIème siècle, de la famille des grands banquiers juifs portugais Pinto, que Pierre Assouline viendra nous parler de son dernier livre, Retour à Séfarad. L’entretien sera mené par Pierre-Pascal Bruneau de la librairie Le Temps Retrouvé.

« Il y a deux ans, sa Majesté Felipe VI m’a dit : “Comme vous nous avez manqué !” En fait, il s’adressait à l’ensemble des séfarades à travers le monde, ces descendants des Juifs expulsés d’Espagne en 1492 par le duo infernal, les rois catholiques Ferdinand d’Aragon et Isabelle de Castille. À l’occasion d’une nouvelle loi nous accordant la citoyenneté, le roi d’Espagne nous offrait de revenir au pays. Sur le moment, je l’avoue, j’ai un peu hésité. Cinq siècles après, tout de même… Puis j’ai pris pour moi cet appel historique. » Pierre Assouline, Retour à Séfarad.

 

 

Retour à Séfarad
Pierre Assouline
Gallimard, Collection Blanche
Date de parution : 11 janvier 2018
ISBN :  9782070197002, 488 pages, 22,00€

Acheter le livre

Les livres de Pierre Assouline seront disponibles à la vente. L’entretien sera suivi d’une séance de dédicace.

D’une impressionnante érudition, le livre de Pierre Assouline est d’abord une captivante leçon d’histoire. Mais Retour à Séfarad est plus que cela. Ce dont Pierre Assouline nous parle, c’est d’un sujet qui nous concerne tous. Son livre est avant tout une réflexion profonde sur l’identité. Cette réflexion, il l’avait déjà abordée dans son dernier roman, Golem, dans lequel un homme, fugitif tentant d’échapper à la justice pour un crime qu’il n’a pas commis, part à la recherche de son identité et de ses racines. En cela Pierre Assouline s’inscrit à contre-courant d’un certain discours actuel qui rejette tout attachement à une identité ancestrale, comme si une telle recherche, par assimilation à la légitimité historique dont se réclament certains terroristes, constituait une menace. Pour autant, l’identité est un ensemble complexe de multiples composantes et Pierre Assouline, s’il est fier de ses origines, l’est tout autant de sa langue, le français, qui fait partie intégrante de son identité.

Prix d’une place 5,00€

Prix réduit de 3,50€ pour les titulaires de la carte ’Ami’ de l’Échappée Belle. La carte d’Ami de l’Échappée Belle est individuelle. Seul le titulaire de la carte peut bénéficier du tarif préférentiel.

Lien de réservation 

Cette soirée a également été rendue possible grâce au soutien de L’Institut français des Pays-Bas et du CNL, de BNP Paribas, du Prins Bernhard Cultuurfonds, du Groupe Segula et de KZ529BV.